• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
PRÉSIDENTIELLES 2022

Le Pen, l’ultra Marine

FXG, à Paris Mardi 5 Avril 2022 - 15h23
Le Pen, l’ultra Marine

Marine Le Pen a bien retenu la leçon : elle était bien positionnée dans l'ensemble des territoires d’Outre-mer en 2017 (En Guyane c'est Jean-Luc Melenchon qui l'était). Dès lors, elle n’a de cesse, lors de cette campagne de labourer ces territoires de conquête

 La récente visite en Guadeloupe de Marine Le Pen, même mouvementée, montre que l’hostilité des Antillais à son égard n’est plus un obstacle pour elle. D’ailleurs, un des premiers actes de sa campagne, à la mi-décembre, a été de consacrer une conférence de presse à son seul programme pour l’Outre-mer.

« Il est temps que nos compatriotes d’outre-mer votent pour quelqu’un qui les aime », déclarait-elle alors ! Dans son programme ultramarin, le chef de l’État présidera un Conseil de l’Outre-mer deux fois par an. La politique menée en sa faveur sera confiée à grand ministère d’État de la France d’Outre-mer et de la politique maritime. Il lui reviendra de réussir le développement de l’Outre-mer. Pour cela une grande loi-programme pour quinze ans lui donnera « une vision et une visibilité à court, moyen et long termes ».

Ce ministère aura des missions régaliennes : « La souveraineté de la France sur son espace maritime doit être restaurée » ; « La maîtrise des frontières est un enjeu de premier plan Outre-mer ».

Ainsi Marine Le Pen promet « une augmentation substantielle des effectifs de la Police aux frontières pour les adapter aux enjeux de sécurité en Guyane et à Mayotte ; le renforcement des moyens d’intervention sur les cours d’eau guyanais, pour lutter efficacement contre l’immigration illégale et les trafics venant du Brésil et du Surinam ; l’augmentation des effectifs des policiers de l’Office anti-stupéfiant (OFAST) aux Antilles ; une diplomatie plus ferme avec le Brésil, le Suriname et les Comores en matière de lutte contre les trafics et l’immigration clandestine. »

A cela s’ajoute une délivrance des visas pour se rendre outre-mer conditionnée à l’acceptation par les pays tiers de la reprise de leurs ressortissants en situation irrégulière.

Pour le développement économique qu’elle dit prioritaire, elle veut créer « les conditions pour attirer des investissements », la nomination d’un haut-commissaire à la coopération économique, la création d’une Agence pour les investissements Outre- mer qui s’appuiera sur les ressources de Business France pour assurer la promotion de l’économie d’Outre-mer.
Compenser la réforme de l’octroi de mer
Comme Emmanuel Macron, elle propose une réforme de l’octroi de mer et la compensation des pertes de recettes pour les collectivités locales par une augmentation de leur dotation globale de fonctionnement.

A côté de l’économie bleue qu’elle place en tête de son programme économique, elle veut développer les filières locales, soutenir la montée en gamme du secteur du tourisme, consulter les Guyanais sur le programme d’exploitation aurifère parallèlement au renforcement de la lutte contre l’orpaillage illégal. Elle veut encore préserver les financements européens à destination tels le FEDER et le POSEI. Marine Le Pen a un plan pour l’école qui passer par « la restauration des valeurs de l’Histoire de France et son Outre-mer, de notre patrimoine de savoirs et de culture ; la restauration de l’autorité du maître et de l’institution scolaire… »

En matière de santé, la candidate veut « des conditions de travail dignes et décentes » et accroître les investissements en faveur des hôpitaux publics. Elle veut supprimer les Agences régionales de santé (ARS) et rendre aux préfets le pilotage de la politique sanitaire.
Elle promet de « protéger des écosystèmes exceptionnels », de « mieux faire connaître la culture de l’Outre-mer ». « Le monde attend la France et la France doit se saisir de son destin ultramarin pour parler de nouveau au monde », promet-elle à la fin de son livret Outremer avant de conclure avec ce jeu de mot : La France a eu tant de présidents de la République « terriens » qu’elle pourrait faire demain le choix d’une présidente « Marine ».

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
49 commentaires

Vos commentaires

Benkwa973 08.04.2022

Un peu de lecture pour les idiots...
https://www.google.com/amp/s/www.lesechos.fr/amp/165773

Répondre Signaler au modérateur
g6d 07.04.2022

Avec un président de la CTG qui vient d'être élu et qui soutient Melenchon, nul doute que les Guyanais voteront pour le représentant LFI et accueilleront avec joie toute la misère des Caraïbes s'il est élu.

Répondre Signaler au modérateur
Uku man 07.04.2022
Tentation

Chers guyanais, je connais un prof à Cayenne, les adsems votent Le Pen ... triste. Ces gens là vont voter pour celle qui rêve de leur scier la branche sur laquelle ils sont assis.
Insécurité ? Pauvreté, misère sociale, sous investissement de l'Etat.
Immigration ? Chers créoles du littoral, vous êtes des immigrés, rendez donc la terre aux amérindiens!
Saint Laurent et l'Ouest ne vous appartiennent déjà plus ... les bushinengés seront plus nombreux que vous dans un avenir très proche.
Indépendance ? Comme au Suriname, cela se passera par une bonne vieille guerre civile ...
Cela me rappelle une anecdote ... un employé de la mairie de Papaïchton m'avait expliqué entre 2 bières qu'il allait voter Le Pen car il y avait trop de brésiliens ... la blague ... tous ces potes en profitent en les faisant bosser comme des esclaves dans les camps d'orpaillage ...
Chers créoles du littoral ... des brésiliens construisent vos maisons ... des haïtiens passent le rotofil en suant comme des malades dans vos beaux jardins ... des chinois assurent toute l'intendance (car vous en êtes incapables) ... vos péripatéticiennes sont souvent surinamiennes, ou "anglaises".
Il y a des choses incroyables que personne ne veut aborder ... le pouvoir des becquets sur tout le commerce sur le littoral (tous les grands centres commerciaux hors de prix dans lesquels vous vous pavanez dans vos grosses bagnoles importées à prix d'or).
Interdiction de ramener de la viande du Brésil, d'acheter son essence au Suriname

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 07.04.2022

Changement de statut comme ultime chance.

Répondre Signaler au modérateur
Benkwa973 07.04.2022

Non, changement de mentalités locale. Il faut T-R-A-V-A-I-L-L-E-R!!!

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 07.04.2022

Oui, oui, Travailler, il faut que ces feignants de Guyanais se mettent au travail - d'après ces donneurs de leçons venus d'ailleurs qui épandent leurs bêtises aux allures racistes.
Ma foi, on peut être bête et raciste à la fois, les deux allant souvent de pair, d'ailleurs...

NON, mon petit Benkwa973 ignorant et méprisant, éternel donneur de leçon de sa race de colon.

TRAVAILLER suppose POUVOIR travailler. Vous n'avez pas le droit de sommer les Guyanais au travail DANS LES CONDITIONS ACTUELLES que la Métropole impose à la Guyane.

Je vous rappelle que les "Métros" pourtant et heureusement dépourvus de cette "mentalité locale", Métros dotés de la magnifique et exemplaire mentalité hexagonale dépourvus de paresse et de tendance magouilleuse, n'arrivent pas, eux non plus, à faire remonter la pente à la Guyane.

Le problème de la Guyane n'est pas sa population, malgré votre stupidité raciste que vous épandez à la longue, mais son cadre socio-économique, son statut naïf et incongru.
Et vaguement colonial.

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 07.04.2022

Oui, oui, Travailler, il faut que ces feignants de Guyanais se mettent au travail - d'après ces donneurs de leçons venus d'ailleurs qui épandent leurs bêtises aux allures racistes.
Ma foi, on peut être bête et raciste à la fois, les deux allant souvent de pair, d'ailleurs...

NON, mon petit Benkwa973 ignorant et méprisant, éternel donneur de leçon de sa race de colon.

TRAVAILLER suppose POUVOIR travailler. Vous n'avez pas le droit de sommer les Guyanais au travail DANS LES CONDITIONS ACTUELLES que la Métropole impose à la Guyane.

Je vous rappelle que les "Métros" pourtant et heureusement dépourvus de cette "mentalité locale", Métros dotés de la magnifique et exemplaire mentalité hexagonale dépourvus de paresse et de tendance magouilleuse, n'arrivent pas, eux non plus, à faire remonter la pente à la Guyane.

Le problème de la Guyane n'est pas sa population, malgré votre stupidité raciste que vous épandez à la longue, mais son cadre socio-économique, son statut naïf et incongru.
Et vaguement colonial.

Répondre Signaler au modérateur
bozo 07.04.2022
statut illusoire

Tu peux changer toutes les statuts que tu voudras, ça ne changera rien à notre situation...
Il faut que les Guyanais se prennent en main et cessent de se réfugier dans les administrations pour aller monter des entreprises et développer enfin notre région.
L'équation est simple :
Trop de fonctionnaires = Pas de secteur privé = Pas de richesse produite = dépendance totale = assistanat

Et c'est certainement pas le pen qui va arranger notre situation...

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 07.04.2022

"Trop de fonctionnaires = Pas de secteur privé = Pas de richesse produite = dépendance totale = assistanat "

Mais voilà que vous comprenez les grandes lignes, au moins au niveau des effets !

Mais alors comment pouvez vous prétendre que "changer toutes les statut... ça ne changera rien à notre situation".

Vous ne comprenez vraiment pas que le "Trop de fonctionnaires = Pas de secteur privé = Pas de richesse produite = dépendance totale = assistanat" est l'effet mécanique de ce statut ?
Comment pouvez-vous l'ignorer ou nier, encore en 2022 ? Cela me laisse pantois. Vous êtes si bête ou vous faites exprès ? Effrayant. Aucune structure mentale chez vous ?

Répondre Signaler au modérateur
Benkwa973 07.04.2022

L'insulte dès que l'interlocuteur n'est pas d'accord avec vous...belle argumentation...

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 09.04.2022

C'est justement dont vous avez besoin.

Répondre Signaler au modérateur
Benkwa973 09.04.2022

Vous avez bien raison. Comme les coups de trique au bon vieux temps ? Ça marche bien quand on vous lit...ça inspire les ahouahouahous...lol

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 09.04.2022

Que je puisse inspirer qui que ce soit... je n'en ai jamais eu l'impression... De toute façon ça me ferait honneur.

Inspirer même et surtout les "ahouahouahous" comme vous dites, à savoir les habitants de ce pays dont vous méprisez les porte-paroles, çàd tous ceux qui osent exprimer la moindre réserve face à cette impasse sournoise dont la critique vous exaspère.
Désolé de vous irriter, benkwa et cie. Habituez-vous.

Répondre Signaler au modérateur
Benkwa973 10.04.2022

Le problème c'est que ce ne sont les représentants de personnes...si ce n'est de quelques dizaines dont Cogito Bettod visiblement. Pourquoi Rimane, Goua, Goudet, Mancé, Darnal ne sont pas élus s'ils sont si représentatifs ? C'est factuel et c'est pourtant votre postulat qui est un biais dans vos fines analyses de bac à sable.

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 10.04.2022

Le problème c'est que vous ne comprenez rien au fonctionnement des choses.
Les personnes que vous citez représentent parfaitement les contours de l'exaspération depuis 2017.
Elles sont représentatives mais ne peuvent représenter pour les mêmes raisons qui font que des personnes absolument pas représentatives représentent...
L'abstention en est la représentation parfaite.

Répondre Signaler au modérateur
BELLOD 11.04.2022

Là t'es plutôt intellectuellment à la ramasse l'écorché… A force de te laisser traiter de crétin, sans broncher, par Ergo, tu n'as plus les idées claires… En quoi dénoncer ton aversion viscérale pour les créoles guyanais, impliquerait de devoir hériter de Goudet ou Goua pour représentants… T'es vraiment un prof si compétent pour tenir ce genre de raisonnement grotesque? Tu t'enfonces-là… Et, le président de la CTG qui prône lui aussi le changement de statut, et dont les vices présidents sont au passage régulièrement aux côtés des "ahous", il n'a pas été élu? Il ne représente personne? Vraiment? Visiblement dés que tu t'essayes à la profondeur, tu bois assez vite la tasse… Il audrait peut-être bien que tu te cantonnes à l'orthographe finalement.

Répondre Signaler au modérateur
Benkwa973 12.04.2022

Visiblement, en plus de l'onanisme pseudo-intellectuel, vous êtes adepte de l'auto persuasion. Désolé, mais vous n'allez pas convaincre grand monde avec les pieds nickelés de la CTG et leur alliance de circonstance. Des girouettes qui avaient pour seul point commun le barrage à Rodolphe Alexandre. C'est intéressant de voir que les échéances électorales que vous choisissez d'ignorer sont pour le coup plus marquantes. Alors, sincèrement, arrêtez avec vos âneries et essayez de réfléchir deux secondes. Répondez donc aux nombreux posts en souffrance sur lesquels vous ne vous attardez guère et épargnez-nous vos semences indigestes. Belle rigueur d'analyse pour les polio-tologues locaux. Un beau spécimen de la fameuse identité local ? Espérons que non!

Répondre Signaler au modérateur
BELLOD 13.04.2022

Les posts en souffrance de l'écorché… Comme c'est clairvoyant!
En parlant de question sans réponse, chiche…Tu fus bien le premier à esquiver, lorsque je t'ai simplement demandé si tu pensais que Serville était lui aussi un de ces créoles xénophobes. T'as pourtant eu plus de deux secondes pour y réfléchir… Alors à quoi bon?

Et, lorsque tu l'interroges, que je fais l'effort de te répondre que l'identitaire c'est foireux, ton premier réflexe c'est d'essayer de me coller direct une étiquette de spécimen de l'identité locale… Tssss. A quoi bon, à quoi bon te tendre le pot de confiture le troll?

Et je de le répète, frère plouc, tu auras beau convoquer et afficher ton identité créole réunionnaise comme un gage de vertu pour neuneu (façon Marine et ses colorés qui ne sauraient être xénophobes) nous ne sommes pas tous englués dans ce genre de concept spongieux.

Sinon, tu délaisses donc les insultes animalières…adieu "ahous", "cochons" et "pians", pour faire dans l'insulte médicale à présent…T'es sûr de toi là? T'as toujours franchement pas le talent d'un Desproges, il faudra te le répéter combien de fois? Quand tu vas te prendre un scud d'une association contre la poliomyélite, t'arriveras à rester droit dans tes bottes? Ta verve de professeur Choron sortie du pantalon? Ou tu vas finalement encore te dégonfler? Comme la dernière fois, après cette fausse-vanne-xénophobe-du-second-degré-incomprise, sur la Jeune Gueule, dont tu avais ensuite dû nous infliger l'exégèse?

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 07.04.2022
encore un

avec une mentalitée de "colon"... ici s'est la Guyane, vous etes pas a Paris, Lyon ect... ici soit on aime le pays soit on se casse (surtout les "chasseur de prime").

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
19 commentaires
3 commentaires
10 commentaires
9 commentaires
A la une