• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
GUYANE

Le député Gabriel Serville s'insurge contre le limogeage prévu du préfet de Guyane Marc Del Grande

Samir MATHIEU Lundi 23 Novembre 2020 - 20h40
Le député Gabriel Serville s'insurge contre le limogeage prévu du préfet de Guyane Marc Del Grande
Le député Gabriel Serville ne comprend pas le choix de l'Etat de mettre fin aux fonctions du préfet Marc Del Grande alors qu'il "collaborait avec les élus locaux" et alors que "la deuxième vague de Covid est attendue dans les quinze prochains jours". - Mylène Francius

Le député de la 1ere circonscription de Guyane, Gabriel Serville, monte au créneau après l'information publiée ce lundi sur France Guyane, précisant que le préfet Marc Del Grande était sur le départ. Pour Gabriel Serville cette décision est "innoportune" et reflète une nouvelle fois "la défiance de l'exécutif vis à vis du territoire guyanais et de ses représentants". 

Gabriel Serville ne comprend pas la décision du gouvernement de mettre fin aux fonctions du préfet Marc Del Grande. Une décision que nous vous révélions ce lundi sur France-Guyane et qui devrait entrer en vigueur mercredi, avec la publication de l'arrêté portant cessation de fonctions du préfet lors du prochain conseil des ministres. 

Pour Gabriel Serville, cette décision reflète une nouvelle fois "la défiance de l'exécutif vis à vis du territoire guyanais et de ses représentants". Le député met en avant "l'engagement" de Marc Del Grande et "sa volonté de travailler en collaboration avec les collectivités et les élus locaux".

Gabriel Serville ne comprend d'autant plus pas ce choix alors qu'il intervient alors que le conseil scientifique estime que la seconde vague de Covid19 va arriver d'ici deux semaines en Guyane : "cette perspective devrait au contraire motiver la mobilisation d'une équipe stable et au fait des réalités locales afin de pouvoir faire face efficacement à la crise qui s'annonce".

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
7 commentaires

Vos commentaires

Laguya2020 24.11.2020
Nouvelle vague

La nouvelle vague devrait engloutir définitivement la Guyane, selon les prévisions imbéciles de politiciens sans envergure et qui ne voient pas que la Guyane est déjà moribonde.. asphyxiée par les décisions du préfet et de ses complices qui profitent des largesses d'un système quand une grande partie vde la population vit dans une précarité toujours plus précaire !!!!

Répondre Signaler au modérateur
Nespresso 25.11.2020

"une grande partie de la population [qui]vit dans une précarité toujours plus précaire" profite elle aussi largement des largesses de la mère patrie (RSA, allocations braguette, etc...).
Le plus grande partie pourrait également se mettre au travail, ce qui lui permettrai entre autres de s'e^traire de la précarité.
Mais c'est bien plus simple il est vrai de faire la queue devant la poste !

Répondre Signaler au modérateur
zene973 24.11.2020

Par définition, un préfet est au service de l'état. Les raisons de son départ me sont inconnues, j'ose espérer au vu du travail qu'il a effectué en Guyane qu'il ne s'agit pas d'une sanction. Le timing de ce départ me semble pour le moins témoigner de la médiocrité managériale de nos dirigeants au vu des circonstances,et je partage pleinement les différents avis précédents sur le sujet.
Les seuls qui pourront chanter victoire sont les manifestants que nous avons vu défiler dans les rues samedi dernier.....
Merci Monsieur Le Préfet pour le travail accompli en Guyane, tout particulièrement la façon dont vous avez géré jusqu'à ce jour la crise sanitaire.

Répondre Signaler au modérateur
bozo 24.11.2020
Pour une fois je suis d'accord avec lui

Il est inconcevable de changer le capitaine d'un bateau qui a l'expérience d'un tsunami, juste au moment où le navire va être frappé par un nouveau tsunami.

C'est un peu comme si on laissait un ministre annoncer à la télévision que le port du masque était contre-productif pendant que les morts s'entassent dans des conteneurs par manque de place...

La sagesse voudrait que le préfet actuel reste à son poste, ils peuvent changer la responsable de l'ars si ils veulent, mais il ne faut pas changer de préfet, surtout en ce moment !
C'est une énorme erreur stratégique prise contre les intérêts de la population de guyane.

Répondre Signaler au modérateur
Affreux Jojo 24.11.2020

Gabriel Serville comprend d'autant moins...

Répondre Signaler au modérateur
jesaispas 24.11.2020
??

C'est marrant il y en a que l'on voudrait qu'il reste et d'autres qui partent mais c'est jamais comme çà

Répondre Signaler au modérateur
Georges de Cayenne 24.11.2020
Une perte pour la Guyane

J'ai le sentiment que nombreux seront les guyanais regretter le départ de Monsieur Marc Del Grande. Ce midi, j'ai retransmis votre info sur ma page Facebook en y ajoutant mon petit commentaire comme quoi c'était une perte pour la Guyane et ce soir, 18 personnes sont d'accord cordialement avec moi !

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
6 commentaires
3 commentaires
A la une
1 commentaire