• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
MATOURY

La maison du citoyen de Copaya inaugurée ce matin à Matoury

Samir MATHIEU Mercredi 26 Août 2020 - 12h43
La maison du citoyen de Copaya inaugurée ce matin à Matoury
La maison du citoyen a été inaugurée par le maire de Matoury Serge Smock en présence du sous-préfet, directeur de cabinet du préfet, Daniel Fermon et de la conseillère territoriale Élainne Jean. - Samir MATHIEU

Le maire de Matoury Serge Smock a inauguré ce mercredi matin avec le sous-préfet Daniel Fermon et la conseillère territoriale Élainne Jean, la maison du citoyen de Copaya. Cette structure doit permettre l'accueil de la population et favoriser l'insertion sociale et professionnelle, à travers un guichet unique pour l'emploi (MISE).

La maison du citoyen a été inaugurée ce mercredi dans le quartier Copaya à Matoury. Cette structure doit permettre l'accueil de la population à travers plusieurs guichet sociaux, dont un guichet unique de l'emploi, appelé la MISE. Cette maison du citoyen s'inscrit dans la continuité du renouvellement urbain du quartier de Copaya : "un quartier qui par le passé a connu des difficultés. Copaya a étéun quartier difficile qui est chargé d'histoire" a rappelé le maire Serge Smock, qui a précisé qu'il était lui-même un riverain de Copaya. "Cette structure va être un lieu d'accueil, d'échanges, d'informations, d'accompagnement et d'orientation" de la population a souligné le premier magistrat.
C'est en effet un lieu de rencontre et de vie sociale pour les habitants du quartier et plus largement de la commune. Il y aura en effet en son sein la MISE (Maison de l'insertion, de la solidarité et l'emploi) et les permanences du DSU (service de dévoloppement social urbain). Pour Serge Smock, il s'agit de combiner "point de proximité, accueil physique et accompagnement numérique afin d'accompagner les habitants dans leurs démarches administratives". Des ordinateurs sont d'ailleurs en accès libre-service dans le hall d'accueil. Le coût de la construction de cet équipement s'élève à 1,6 millions d'euros, dont 48 % ont été financés par l'État à travers notamment l'Anru ( Agence nationale pour la rénovation urbaine). La CTG a également participé au tour de table avec un peu plus de 319 000 euros.
Pour Elaine Jean, conseillère territoriale, qui représentait le président de la CTG Rodolphe Alexandre, "il y a vraiment un renouveau pour les jeunes dans les quartiers, avec un maillage social considérable" qui est mis en place à Matoury. Celle qui est également matourienne (elle était sur la liste emmenée par Serge Smock lors des dernières municipales) a mis en avant les avancées structurelles sociales de la commune et a rappelé que la CTG est un partenaire incontournable avec près de 320 000 investis dans cette structure. Le représentant de l'État, Daniel Fermon, qui est directeur de cabinet du préfet et sous-préfet, a participé également à cette inauguration. Daniel Fermon a rappelé que l'État s'est investi à hauteur de 48 % du financement de cette maison du citoyen. Pour Daniel Fermon "cet espace va permettre aux différentes générations de se rencontrer" et de se féliciter que cet espace soit "tourné vers l'emploi et l'insertion avec la MISE, qui permettra l'accès à l'emploi"

La maison du citoyen complète toute une série d'infrastructures qui ont vu le jour à Copaya avec le groupe scolaire ou encore le pôle enfance qui ouvrira ses portes en décembre. Le plus chantier à venir pour le quartier, c'est la construction d'un nouveau lycée... projet soutenu par le maire et son équipe en place depuis 2017 et qui est porté par la CTG.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
1 commentaire
1 commentaire
6 commentaires
2 commentaires
1 commentaire
A la une