France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
GOUVERNEMENT

La Guyane au centre des débats à Paris

FXG, à Paris Mercredi 18 Septembre 2019 - 11h39
La Guyane au centre des débats à Paris
Le plan d'urgence et le plan complémentaire avancent progressivement : trop lentement ? - Archives FA Guyane

Cession des terres, programme de développement durable… Le deuxième comité interministériel de l’Outre-mer a évoqué le cas guyanais ce mercredi à Paris.

Plusieurs grands thèmes étaient au menu du 2e comité interministériel de l’Outre-mer (CIOM) du quinquennat, qui s’est tenu ce mercredi à Paris. Le déploiement de la trajectoire Outre-mer 5.0 a été au centre du débat et avec lui la Guyane. L’occasion de rappeler le sommet des Nations Unies qui aura lieu du 25 au 27 septembre au siège de l’ONU à New York, afin d’adopter officiellement un nouveau programme de développement durable. Le président de la République a invité une délégation guyanaise que conduira Rodolphe Alexandre, président de la CTG. En effet, lors du dernier G7, Emmanuel Macron a rappelé que la France était une puissance amazonienne. Il a donc été question lors de ce CIOM des actions engagées en Guyane, de la relance d’une filière aurifère responsable, de la filière bois, mais également de la cession de quelque centaines de milliers d’hectares de terres inscrite dans le plan d’urgence pour la Guyane. Depuis quelques semaines, le gouvernement travaille pour construire une politique de cession globale pour les collectivités (entre autres, puisque ces cessions doivent concerner aussi les Amérindiens et les Bushinengés). Le gouvernement devrait également annoncer le renforcement de la politique de coopération transnationale de la CTG avec une hausse des fonds européens du programme Interreg*.



*Interreg est un programme européen visant à promouvoir la coopération entre les régions européennes et le développement de solutions communes dans les domaines du développement urbain, rural et côtier, du développement économique et de la gestion de l’environnement.

• PLUS DE DÉTAILS SUR LE DEUXIEME CIOM DANS UNE PROCHAINE ÉDITION

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une