France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK

La génèse d’un monument

En 2014 quand est inaugurée une place Aimé-Césaire à Saint-Étienne, son maire invite Gilles Roussi, fils de Ti Lou Roussi, le frère de Suzanne, l’épouse d’Aimé Césaire, à prononcer un discours.

Gilles, qui est sans doute le seul Martiniquais à n’avoir jamais appelé le poète « Papa Aimé », mais « Tonton Aimé », prononce un discours saignant et méchant envers les politiques, dans lequel il rappelle qu’avant qu’on ne le panthéonise, Césaire a vécu vingt ans en HLM, que la Martinique est peut-être...

France-Guyane 395 mots - 05.09.2019
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous

À partir de 8€ /mois

Achetez une formule à l'acte

Accès au site pendant 24h A partir de 1,70€
Voir toutes les offres