La cérémonie du 10 mai toujours plus contestée et boycottée

La cérémonie du 10 mai toujours plus contestée et boycottée

Pour la première fois depuis douze ans, la cérémonie de commémoration à l'occasion de la Journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions, jeudi au Jardin du Luxembourg à Paris, se déroulera sans la présence du chef de l'État. Emmanuel Macron recevra ce jour-là à Aix-la-Chapelle en Allemagne le prix Charlemagne pour l'unification européenne. Le président de la République enverra donc son Premier ministre Édouard Philippe au Jardin du Luxembourg.
Emmanuel...

France-Guyane 792 mots - 09.05.2018
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir