France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Brésil

L’Ambassade de France rouvre le consulat à Macapá pour délivrer des visas

Mardi 02 avril 2019
L’Ambassade de France rouvre le consulat à Macapá pour délivrer des visas
L’ambassadeur Michel Miraillet a annoncé une nouvelle au sénateur Randolfe Rodrigues - DR

L’ambassadeur Michel Miraillet a annoncé la nouvelle aux autorités brésiliennes et, en retour, a demandé un soutien pour renforcer la sécurité des frontières et l’achèvement de la BR 156, la route reliant Macapá et Oiapoque.

L’ambassade de France au Brésil a annoncé la réouverture du consulat de Macapá, dans l’État d’Amapá. Le poste devrait être opérationnel avant août. Le bâtiment était fermé depuis 2017. La nouvelle de l’installation du consulat à Macapá a été présentée à Brasilia, après la rencontre entre l’ambassadeur de France, le sénateur de l’État d’Amapá Randolfe Rodrigues, avec Ivana Cei, chef du bureau du procureur général. Selon l’ambassadeur, Michel Miraillet, la France demandera l’autorisation au ministère des Affaires étrangères du Brésil d’installer la structure à Macapá.

Avec la réouverture du consulat, les Brésiliens vivant dans la partie nord du pays n’auront plus besoin de se rendre à Brasilia pour demander leur visa.

En plus d’accorder des visas aux Brésiliens à la frontière avec la Guyane, le consulat à Macapá servira de base de soutien pour les Français qui entrent dans l’État d’Amapá.

Un pas en avant

L’ambassade dispose de consulats français dans les villes de Recife, Rio de Janeiro et São Paulo, destinations des vols aériens au départ de Paris. « La délivrance de visas à Macapá est un énorme pas en avant pour nous. Nous sommes à moins de 600 kilomètres de la frontière », a rappelé le sénateur Randolfe Rodrigues.

L’ambassade de France a également assuré que, pour encourager les touristes brésiliens à se rendre en Guyane, les 175 euros d’assurance automobile seront réduits. La nouveau coût est en cours de calcul.

En échange, l’ambassade a demandé aux autorités brésiliennes de soutenir leur gouvernement afin qu’il investisse des fonds publics dans la sécurité du pont sur le fleuve Oiapoque et l’achèvement de la BR 156, qui relie Oiapoque à Macapá.

Abinoan SANTIAGO

Le visa peut être délivré à nouveau à Macapá, au consulat - DR

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une