• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
CAYENNE

Jubelin vs Mandela : le face-à-face

K.S. Vendredi 18 juillet 2014
Jubelin vs Mandela : le face-à-face
L'ancien gouverneur de Guyane, Jean-Guillaume Jubelin (au centre sur la gravure de gauche, à côté d'Anne-Marie Javouhey) et Nelson Mandela ( DR)

Ce soir, le boulevard Jubelin prendra le nom de Nelson-Mandela. Une date symbolique puisque « Madiba » aurait fêté ses 96 ans aujourd'hui. Retour sur le destin de deux hommes que tout oppose.

JEAN-GUILLAUME JUBELIN.
À Cayenne, son nom était entré dans le langage courant. « Rendez-vous à Jubelin ? » entendait-on. Mais si on connaît bien son nom, son histoire est un peu plus trouble. Gouverneur de Guyane du 1er juin 1829 au 11 avril 1836, Jean-Guillaume Jubelin n'a pas laissé de très bons souvenirs. Pour tous à l'époque, il représentait la France coloniale et esclavagiste en Outre-mer. Les documents d'archives attestent de son rôle prépondérant dans les actes coloniaux de cette période, comme par exemple le classement au rang « d'épave » de certains esclaves et les châtiments corporels infligés. L'ancien gouverneur de la Guyane puis de Guadeloupe, né en Martinique en 1787, a même tenté de repousser de quinze ans l'application de la loi interdisant l'esclavage dans les colonies françaises. Il espérait ainsi permettre aux colons esclavagistes d'asseoir leur supériorité en vue de l'abolition.
La municipalité de Cayenne a finalement choisi de débaptiser le boulevard emblématique de la ville. En 2000 déjà, le MDES avait banni le nom de Jubelin et voulu donner au boulevard celui de Gabriel, un ancien chef marron d'origine amérindienne.
( DR)
NELSON MANDELA.
S'il est un homme qu'on ne présente plus, c'est bien lui. L'ancien président d'Afrique du Sud (1994-1999), opposant à l'apartheid, restera à jamais un symbole de liberté et de lutte pour l'égalité entre les peuples. La vie de « Madiba » était un combat, marqué notamment par 27 années d'emprisonnement. Mais Nelson Mandela n'a jamais renoncé à ses convictions.
Relâché le 11 février 1990, il soutient la réconciliation et la négociation avec le gouvernement du président Frederik de Klerk. Trois ans plus tard, il reçoit avec ce dernier le prix Nobel de la paix pour avoir conjointement et pacifiquement mis fin au régime de l'apartheid et jeté les bases d'une nouvelle Afrique du Sud démocratique.
Élevé au rang de patrimoine commun de l'humanité, il est célébré chaque 18 juillet (jour de sa naissance) et désormais journée internationale Nelson Mandela.
Depuis sa mort le 5 décembre 2013, son nom a été donné à des rues et des bâtiments partout dans le monde. Rémire-Montjoly a déjà son avenue Mandela, Cayenne aura dès ce soir son boulevard.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

den97300 19.07.2014
Remarquable!

Je salue l'initiative de l'équipe municipale pour avoir donne a cette avenue un nom si prestigieux.

Répondre Signaler au modérateur
Smet 19.07.2014
Voitures enlevées de force du Boulevard Jubelin

Si il y a une chose inimaginable, c'est bien ce qui s'est passé le matin de l'inauguration : dans ce nouveau parking Jubelin, toutes les voitures ont été mises en fourrière hier matin. Ceci pour que les élus puissent garer leurs voitures dessus le soir de l'inauguration. On se serait cru en Corée du Nord...

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
6 commentaires
3 commentaires
A la une
1 commentaire
1 commentaire