• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
CAYENNE

Jemetree Guard : "Roland Loe-Mie est légitime pour devenir maire de Cayenne"

Samir MATHIEU Vendredi 23 Octobre 2020 - 09h44
Jemetree Guard : "Roland Loe-Mie est légitime pour devenir maire de Cayenne"
Jemetree Guard soutient la démarche et la légitimité de Roland Loe-Mie, qui a annoncé son intention de se présenter contre Sandra Trochimara pour devenir le nouveau maire de Cayenne le 28 octobre prochain. Une position qui met en lumière la division au sein de la majorité municipale. - DR

Jemetree Guard ne se présentera pas au poste de maire de Cayenne le 28 octobre prochain. Le conseiller municipal de Cayenne, du groupe "Unité guyanaise", affilié à la majorité, a par contre fait son choix, et soutien la démarche de Roland Loe-Mie "légitime" et veut que "la démocratie joue son rôle". Interview.

 C'est une prise de position claire, qui intervient à 5 jours de l'élection du futur maire de Cayenne. Et elle émane d'un membre de la majorité municipale. Jemetree Guard, qui finalement ne se présentera pas, soutien la démarche de l'adjoint Roland Loe-Mie, qui a décidé de se présenter contre Sandra Trochimara, désignée par Marie-Laure Phinéra-Horth pour lui succéder. Cette prise de position confirme, une fois pour toute, que la majorité est bien divisée autour du choix de Sandra Trochimara. Plusieurs autres noms avaient d'ailleurs circulé, comme celui de Marthe Panelle-Karam et de Christian Faubert, avant qu'ils ne rentrent dans le rang et se rangent derrière le choix de la nouvelle sénatrice. Mais il y aura bien un duel le 28 octobre prochain entre Sandra Trochimara et Roland Loe-Mie. Interview :
Est-ce que vous allez vous présenter finalement pour le poste de maire de Cayenne ?
La question n'est pas celle de ma personne. Il s'agit pas d'occuper la fontion de maire pour faire plaisir ou pour assouvir tel ou tel rêve. Pour moi, c'est une question de la femme ou l'homme qui est le plus à même de relever ce challenge. La ville est en grande fragilité financière. Nous avons vu à quelques endroits de la ville où il y a des trottoirs et rues dégradés. La question est donc de savoir quelle est l'homme ou la femme qui est le plus idoine pour occuper la fonction. Etre maire de Cayenne n'est pas une fonction facile. Vous avez encore vu hier soir, l'important incendie qui a ravagé le squat Bambou à la limite des communes de Cayenne et Rémire (ndlr : le squat Bambou est sur la commune de Rémire mais les conséquences ont été importantes pour Cayenne avec les habitants qui ont fuit au niveau de Petit Lucas, juste en face, et qui est sur Cayenne). Ce sont des défis comme ça que nous avons et que nous devons relever. Maintenant, je plaide pour que la démocratie joue pleinement au sein du conseil municipal. Et je regrette qu'on ai pas consulté les membres du conseil au préalable sur la ou les personnes qui étaient les plus à même d'occuper la fonction. On a découvert dans les médias que madame le maire avait une préférence pour une femme. Je répète que nous soyons femme, homme, noir, blanc, gay ou hétéro... ça ne fait pas la compétence ni la capacité à occuper la fonction.
Mon premier souci, c'est que le conseil municipal décide démocratiquement. Nous avons un collègue, Roland Loe-Mie, qui a fait part de son intention de se présenter. Je ne comprends pas comment on s'est autant acharné contre lui. Marthe Panelle-Karam ou Christian Faubert l'auraient fait, j'aurai eu la même réaction et j'aurai dit "laissez la démocratie jouer au sein du conseil municipal". Roland Loe-Mie m'a fait part de son intention, ce qui n'est pas le cas de Sandra Trochimara. Je n'ai jamais eu de nouvelles de sa part. Roland Loe-Mie m'a présenté le programme. Je rappelle quand même que c'est lui qui a fait l'essentiel du programme de la majorité municipale !

C'est ce qu'il faut retenir, ma loyauté je ne la dois pas à un homme ou une femme, je la dois d'abord aux Cayennaises et Cayennais. J'entends que Roland Loe-Mie aurait "trahi". On peut vraiment se poser la question de savoir qui a trahi qui ! Nous n'avons pas annoncé en mars aux Cayennais que Marie-Laure Phinéra-Horth irait aux élections sénatoriales... On l'a traité de menteur. Pareil. Qui ment ? Qui a menti ? Qui a fait un procès d'intention en mensonge quand on n'a pas dit que madame le maire abandonnerait la mairie pour aller au sénat. Moi je demande qu'il y ait un isoloir et un vote à bulletin secret le 28 octobre. C'est incroyable que l'on fasse peser autant de pressions sur les membres du conseil municipal, les empêchant de s'exprimer clairement. Je crois que ce sont des méthodes qu'on a pas envie de voir revenir. Ce sont des méthodes du Parti socialiste guyanais ! Il est dommage que l'on retombe dans ces méthodes. 

Tout le monde, je dis bien tout le monde, reconnaît que Roland Loe-Mie est capable d'assumer la fonction. Maintenant, c'est chacun avec sa conscience. Chacun va mesure la force et l'ampleur de sa responsabilité. Moi je me battrai toujours pour que n'importe quel membre du conseil municipal puisse s'exprimer librement sans être pris à partie par un clan qui empêcherait qu'on décide librement et démocratiquement.
Vous avez évoqué des pressions... Pouvez-vous préciser votre propos ?
Lorsqu'on écarte un conseil municipal qui a fait part de son intention... l'intention ne vaut pas l'action. Lorsqu'on le sort d'un groupe WhatsApp (ndlr : la majorité municipale dispose d'un groupe WhatsApp très actif), je m'interroge. Je rappelle que Roland Loe-Mie fait partie des NFG. Sandra Trochimara aussi. Il ne s'agit pas d'une dissidence. Il s'agit de quelqu'un qui a dit "je veux mettre mon énergie au service des Cayennaises et des Cayennais". Lorsque vous posez des questions sur le groupe WhatsApp et qu'à peine les questions posées, on vous tombe dessus, comme si vous n'aviez pas le droit à la parole. Je m'interroge. Qu'on ne soit pas content que le choix de madame le maire soit mis en difficulté au sein du conseil municipal, c'est une chose. Mais je crois qu'on a vécu mars-avril 2017 et on a dit qu'on avait marre de ça "nou bon ké sa". Et nous voyons malgré cela, certaines méthodes et pratiques revenir. C'est insupportable ! J'estime qu'on a pas à mettre une pression sur quelqu'un qui n'a fait part que d'une intention. Jusqu'au dernier moment, les choses peuvent encore changer.
Est-ce que cette situation ne révèle pas finalement un vrai problème de leadership dans la succession de Marie-Laure Phinéra-Horth ?
Très certainement, il y a un problème de leadership. C'est pourquoi je redis que la question c'est de savoir qu'elle est la personne qui est le mieux à même d'assurer la fonction. Nous avons vu Roland Loe-Mie participer à toutes les commissions. Il a élaboré le programme municipal. Il connaît les finances de la ville. C'est un homme de mission. Je ne dis pas que Sandra Trochimara n'est pas capable, mais je dis que pour relever les défis que nous avons actuellement, Roland Loe-Mie est celui qui semble aujourd'hui, le plus idoine pour pouvoir assurer la fonction.

Moi je fais partie du groupe "Unité guyanaise". C'est au nom de ce groupe que nous sommes rentrés au conseil municipal et on est dans la majorité. Mais je suis pratiquement le seul au sein du conseil qui a déjà été dans une élection sur mon nom. Les Cayennaises et Cayennais me connaissent. C'est bien pour cela que Marie-Laure Phinéra-Horth avait fait le choix de m'associer à cette majorité. Je sais ce que c'est que d'aller dans une élection, que de rendre compte. Et j'ai toujours promis aux Cayennaises et aux Cayennais que je leur rendrait compte de l'action municipale. Aujourd'hui, il y a un problème qui se pose à nous. Roland Loe-Mie n'en est pas responsable. Je n'en suis pas responsable. Nous avons un choix qui s'impose à nous. On aurait dû nous le dire dès le mois de mars, et ça nous aurait permis de préparer collectivement la succession de Marie-Laure. ça été fait à la dernière minute et on veut faire peser sur celles et ceux qui ne sont pas responsables de cela, la responsabilité du trouble qui menace la majorité. Ce n'est pas juste.
Donc clairement vous allez appeler à voter pour Roland Loe-Mie. Vous appelez les autres membres de la majorité à suivre votre démarche ?
Je vais surtout appeler à faire en sorte que la démocratie s'exprime. Je n'ai pas l'habitude de m'exprimer dans les médias. Si aujourd'hui, je parle, c'est que c'est important. Il faut que la démocratie règne au sein du conseil municipal de la 110e ville de France. C'est ça qui m'intéresse. Maintenant, il nous appartiendra de discuter collectivement pour savoir si c'est Roland Loe-Mie ou Sandra Trochimara. Mais je veux que la démocratie joue pleinement au sein du conseil municipal.
Vous n'avez pas peur d'être exclu de la majorité après cette prise de position ?
Ce que je fais est un acte éminament courageux. Mais toutes celles et ceux qui me connaissent savent que j'ai toujours pris mes responsabilités. Je n'appartiens pas à un clan. J'appartiens aux Cayennaises et Cayennais. Je n'ai pas de compte à rendre à un clan. J'ai des comptes à rendre aux Cayennaises et aux Cayennais. Ma fidélité je la dois aux Cayennaises et aux Cayennais. De plus, on me tient pas. Je ne reçois pas d'indemnité. J'ai refusé de délivrer mon RIB pour pas recevoir d'indemnités. Si la majorité actuelle trouve que ma position les dérange, je préfère être exclu dignement plutôt que de ramper et de m'agenouiller. 

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
1 commentaire
Politique

Municipales : Il y aura un deuxième tour à...

P.R - Dimanche 18 Octobre 2020

A la une