France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Jérôme Harbourg

« Je vise une mairie en 2020 »

Propos recueillis par Bernard DORDONNE Lundi 18 mars 2019
« Je vise une mairie en 2020 »
Jérôme Harbourg du parti politique Rassemblement National présidé par Marine Le Pen - BERNARD DORDONNE

À 22 ans, Jérôme Harbourg a déjà un petit passé politique. Il a participé à plusieurs élections en tant que colistier pour la Collectivité territoriale, porte-parole lors de la présidentielle de 2017 et candidat en son nom pour les législatives partielles de mars 2018. Pour son premier Lundi politique, celui qui peut être élu député européen sur la liste du Rassemblement national de Marine Le Pen passe au crible l’actualité politique de Guyane. Cette mairie qu’il brigue en 2020 serait celle de Cayenne...

Parlez-nous de vous. Où travaillez-vous ? Depuis combien d’années êtes-vous en Guyane ? Avez-vous des enfants ? Avez-vous l’intention de devenir un professionnel de la politique ?

J’ai 22 ans. Je suis étudiant en droit en première année de master à l’université de Guyane. Je suis arrivé en Guyane à 7 ans et mon cœur s’est attaché à ce territoire. J’ai confiance en l’avenir de la Guyane et je m’investis pleinement sur les plans personnel, politique et professionnel.  Ma présence dans le paysage politique guyanais se définit comme une passion, des convictions. Rien ne m’empêche cependant d’être un animal politique. 

Vous avez une certaine expérience du suffrage universel pour avoir participé à plusieurs élections législatives en Guyane et pour avoir fait campagne pour la présidentielle. Votre présence sur la liste des élections européennes, vient-elle pour confirmer votre statut d’homme politique guyanais ?

J’ai participé à plusieurs élections en tant que colistier pour la collectivité et en qualité de porte-parole pour la présidentielle de 2017. En mars 2018, j’ai porté une candidature en mon nom pour les législatives partielles. Je n’y étais pas préparé et ça m’a permis de gagner en expérience. Maintenant, je suis organisé avec une équipe pour les prochaines élections. 

 

Vous êtes en position éligible sur la liste des européennes conduite par Jordan Bardella, qui était en visite en Guyane la semaine dernière comme député européen. Comment allez-vous aider la Guyane à poursuivre son développement ?

J’ai porté ma candidature auprès de Marine Le Pen et de la commission nationale d’investiture avec une vision pour l’Outre-mer, et appuyé par une grande partie des fédérations RN d’Outremer. Fin avril-début mai, nous allons connaître définitivement la troisième personne en position éligible et les deux autres sur la liste, soit cinq personnes issues ou liées à l’Outre-mer sur la liste des européennes. Je porterai un projet politique en concertation entre les élus et les citoyens afin d’intégrer la Guyane dans l’Alliance européenne des Nations.   

 

Pouvez-vous nous jurer que vous allez prendre à bras le corps les dossiers de la Guyane et que vous n’allez pas au parlement européen uniquement pour toucher l’importante indemnité versée aux parlementaires en oubliant promesse de campagne ?

Jurer est un bien grand mot. Les problématiques de la Guyane et de l’Outre-mer  seront prises en considération et défendues fermement au Parlement européen, dans le cadre de l’attribution des compétences du député. Je serai à la disposition de mes compatriotes guyanais et ultramarins. Concernant l’indemnité, il s’agit avant tout de l’argent du contribuable. Je suis pour une transparence totale des dépenses.  

 

Que pensez-vous de la gouvernance et des actions de Rodolphe Alexandre, président de la collectivité territoriale (CTG) ? Il a la gestion des fonds européens. Allez-vous travailler avec lui si vous êtes élu député européen ?

Seuls les électeurs sont en mesure de juger les actions des élus. Que ce soit la gestion des fonds européens ou de tout autre sujet portant sur la politique en faveur de la Guyane et de l’Outre-mer, je suis à la disposition des élus et des électeurs, pendant et hors de tout mandat et élections. 

 

Quelle est votre position sur le projet Montagne d’or ? Et que pensez-vous de l’abandon des forages pétroliers en Guyane ?

Je suis pour l’extraction des ressources de notre territoire. Concernant le projet Montagne d’or, présenté comme tel, je suis contre. L’ensemble des investissements et des retombées devront être en faveur de la Guyane et des Guyanais, de même pour l’extraction et la prospection pétrolière. La Guyane est un véritable émirat en devenir. L’abandon des forages est terrible ! 

Il y a des élections municipales en mars 2020. Allez-vous briguer une mairie et laquelle ?

Oui je vais briguer une mairie en 2020, soit en tête de liste soit en étant sur une liste. Pour l’instant, ce n’est pas l’heure de dévoiler le nom de la mairie que je vais briguer. Je réserve la surprise aux électeurs.

Le parti que vous soutenez depuis plusieurs années ne porte plus le nom de Front national mais celui de Rassemblement national. Comptez-vous sur ce changement de nom pour enterrer les partis politiques historiques de la Guyane et devenir le parti leader dans le département ?

Le nom n’est pas le plus important. Ce sont les femmes et les hommes, de par leurs idées, qui feront du Rassemblement national un parti leader. Je ne conçois pas la politique comme une guerre de camps. Pour moi, la politique est un espace d’échanges où des solutions sont proposées, car c’est ensemble que nous sommes invincibles.

 

 

J Je suis pour l’extraction des ressources de notre territoire. (...) Investissements et retombées devront être en faveur de la Guyane et des Guyanais.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
1 commentaire
3 commentaires
A la une