• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
CAYENNE

Info France-Guyane : Roland Loe-Mie sur les rangs pour devenir le nouveau maire de Cayenne face à Sandra Trochimara

Samir MATHIEU Dimanche 11 Octobre 2020 - 10h50
Info France-Guyane : Roland Loe-Mie sur les rangs pour devenir le nouveau maire de Cayenne face à Sandra Trochimara
Deux candidatures se profilent pour briguer le fauteuil de maire de Cayenne le 28 octobre prochain. - DR

L'adjoint aux finances de la ville de Cayenne, Roland Loe-Mie, s'est positionné cette semaine et devrait se présenter, contre l'héritière désignée de Marie-Laure Phinéra-Horth, Sandra Trochimara, le 28 octobre prochain lors de l'élection par le conseil, de la ou du nouveau maire de Cayenne. Même si Sandra Trochimara est favorite et dispose d'une base solide au sein de la majorité, la succession de Marie-Laure Phinéra-Horth est plus agitée que prévue.

La bataille pour la mairie de Cayenne devrait bien avoir lieu. La désignation par Marie-Laure Phinéra-Horth de la première adjointe Sandra Trochimara a du mal à passer dans les rangs de la majorité à Cayenne. Depuis plusieurs semaines maintenant, des voix se sont fait entendre, en coulisses, pour remettre en question ce choix. Si certains noms ont été avancés, comme Marthe Panelle-Karam, Christian Faubert ou encore Jemêtree Guard, beaucoup ont fait savoir qu'il n'iraient pas contre la volonté de la nouvelle sénatrice de Guyane. Mais ce n'est pas le cas de Roland Loe-Mie, 4e adjoint en charge des finances. Il a fait un pas de plus cette semaine vers une candidature, lors de l'élection du conseil qui aura lieu le 28 octobre prochain.
Roland Loe-Mie a fait "sa déclaration" à Marie-Laure Phinéra-Horth
Il a rencontré Marie-Laure Phinéra-Horth vendredi en fin d'après-midi lorsqu'elle est rentrée de l'hexagone. Et selon nos informations, il lui a confirmé sa volonté de briguer le fauteuil de maire. Il lui a expliqué qu'il s'en "sentait capable". De plus, une réunion importante a eu lieu vendredi soir à 18 heures au siège de NFG (Nouvelle Force de Guyane), le parti de Marie-Laure Phinéra-Horth, qui est majoritaire au conseil municipal, pour évoquer le sujet. La réunion était initialement prévue pour que Marie-Laure Phinéra-Horth évoque ses premiers pas en tant que sénatrice. Mais le sujet de l'élection du maire a été au coeur de toutes les attentions. Marie-Laure Phinéra-Horth a officialisé la démarche de Roland Loe-Mie, lequel a été ainsi confronté à la majorité municipale. Il a réitéré son souhait "de choix démocratique". C'est l'argument qu'il a mis en avant pour justifier sa démarche. Une démarche qui ne passe pas auprès de tous les élus. Si il n'y a pas eu d'éclats de voix, de nombreux élus de la majorité lui ont demandé de s'expliquer clairement et de justifier cette position et lui ont exprimé leur désapprobation. Étaient notamment présents à cette réunion, une petite trentaine d'élus, dont Marie-Laure Phinéra-Horth mais aussi Sandra Trochimara et donc Roland Loe-Mie, qui nous a confirmé sa démarche même si "il est prématuré d'annoncer sa candidature au jour d'aujourd'hui" a t'il tenu à préciser, tout en soulignant sa volonté forte de "porter un choix différent" pour les membres du conseil municipal. Et de rappeler que "c'est le conseil municipal lui seul qui va décider".
Des tractations en cours
En tout cas, le potentiel candidat a déjà prospecté plusieurs élus de la majorité. Les tractations ont déjà commencé, même si dans les deux cas, on veut minimiser la portée de la division en affirmant qu'"il n'y a pas de tensions". Dans le camp de Marie-Laure Phinéra-Horth, on se veut rassurant, en expliquant que la majorité est acquise au choix de la maire, mais on surveille de très près la situation. Sandra Trochimara, qui a assuré l'intérim pendant l'absence  de la maire depuis l'élection sénatoriale, est très prudente et évite soigneusement de parler aux médias. Elle s'est exprimée à la fin de la réunion vendredi soir. Elle a réaffirmé et clarifié sa position en réaffirmant qu'elle était "prête à devenir maire". Du côté de l'opposition, ces remous ne laissent pas indifférent. Invité de l'antenne de Radio Péyi vendredi, Mickaël Mancée, a expliqué "que s'il y avait un élu de la majorité avec lequel (il) pouvait travailler, c'était Roland Loe-Mie". Marie-Laure Phinéra-Horth, en tant que secrétaire générale de NFG a d'ailleurs prévenu sur les conséquences d'une candidature dissidente. Roland Loe-Mie, s'il perd face à Sandra Trochimara sera "exclu" du parti, de fait de la majorité municipale et "perdra toutes ses délégations". La campagne s'annonce rude. Marie-Laure Phinéra-Horth démissionnera le 26 octobre prochain. Il y aura une autre réunion de NFG et de la majorité municipale d'ici là pour clarifier les choses et l'élection de la ou du nouveau maire de Cayenne aura lieu le 28 octobre.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
1 commentaire
1 commentaire
A la une
1 commentaire
4 commentaires

Vidéos

Voir toutes les vidéos