France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK

«  Il n’y a pas d’obstacle à ce que le Char devienne un CHU  »

«  Il n’y a pas d’obstacle à ce que le Char devienne un CHU  »

Catherine Léo, élue territoriale à la Collectivité territoriale, 5e vice-présidente à l’action sanitaire et médico-sociale, est aussi cadre supérieur de santé au centre hospitalier de l’Ouest Guyanais. Elle donne sa réalité en matière de santé en Guyane.

En quelle année vous êtes vous lancée en politique ?

J’ai mis le pied à l’étrier politique en janvier 2016, concomitamment à la mise en place de la Collectivité territoriale de Guyane. Mon mentor en politique n’est autre que Rodolphe Alexandre, que j’ai décidé de suivre en 2015.

Serez-vous candidate ou présente sur une liste des élections municipales de 2020 à la mairie de Saint-Laurent du Maroni ?

Je vous réponds sans ambiguïté que je ne me présenterai pas aux élections municipales et ne...

France-Guyane 1593 mots - 14.01.2019
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous

À partir de 8€ /mois

Achetez une formule à l'acte

Accès au site pendant 24h A partir de 1,70€
Voir toutes les offres