Guard et Hippolite inéligibles trois ans

SANCTION. Vendredi dernier, le Conseil constitutionnel a prononcé deux nouvelles inéligibilités à l'encontre de deux candidats aux dernières élections législatives. Monique Guard, pour le Parti de gauche, et Jesulaure Hippolite, divers gauche, n'ont pas jugé utile d'adresser à la commission nationale des comptes de campagne et financements politiques un certificat de leur mandataire déclarant l'absence de toute dépense. Le verdict est sévère : trois ans d'inéligibilité pour chacun...

France-Guyane 93 mots - 29.04.2013
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir