• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
POLITIQUE

Georges Patient propose sa contribution aux travaux du Sénat sur l'évaluation de la crise en Outre-mer

Xavier-Paul Le Pelletier Dimanche 29 Août 2021 - 17h23
Georges Patient propose sa contribution aux travaux du Sénat sur l'évaluation de la crise en Outre-mer
Georges Patient, le vice-président du Sénat - Archives

 Alors que le Sénat s'apprête à entamer une "Mission commune d’information destinée à évaluer les effets des mesures prises ou envisagées en matière de confinement ou de restrictions d'activités", Georges Patient, sénateur de la Guyane s'adresse à Gérard Larcher, président du Sénat, relevant l'absence de représentant des Outre-mer dans ces réflexions à venir.

 Qualifiant la chambre haute du Parlement -le Sénat- d'être l'institution la plus à même de "fournir une analyse critique, sans complaisance, des décisions prises par le Gouvernement", Georges Patient, sénateur des Guyanais depuis 2008 et vice-président de cet hémicycle depuis 2020, a pris l'initiative d'écrire à son président Gérar Larcher.

L'ancien maire de Mana s'émeut dans ce courrier de "la défiance actuelle de nombre de nos concitoyens de ces territoires dans la parole et l’action publique" à propos des ultra-marins. Aussi constate-t'il la nécessité de "renouer les fils du dialogue entre les populations ultra-marines d’un côté et les représentants de l’État et les autorités sanitaires de l’autre". Pour autant, la qualité de ces réflexions menées serait-elle de la meilleure analyse en l'absence de participation de représentants de nos Outre-mer ? 

Afin de garantir que cette mission d'information bénéficie d' "une meilleure appropriation et une meilleure acceptation de ses conclusions par les populations", la participation de sénateurs des Outre-mer semble donc indispensable à Georges Patient. Avant de conclure son courrier, le sénateur de la Guyane insiste sur l'importance "que des sénateurs ultra-marins puissent y être associés et responsables des conclusions qui seront rendues par la mission". Il propose donc tout naturellement son concours à cette mission au côté de ses homologues des autres régions ultra périphériques de France. 

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
7 commentaires
1 commentaire
A la une
1 commentaire
8 commentaires