France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Mana

Georges Patient, l’ancien maire, recadre Albéric Benth

Samedi 23 mars 2019
Georges Patient, l’ancien maire, recadre Albéric Benth
Georges Patient ancien maire de Mana et sénateur - BERNARD DORDONNE

Lors du conseil municipal à Mana qui s’est tenu vendredi dernier, les orientations budgétaires de l’exercice 2019 ont été votées à la majorité. Pour remercier les élus qui ont voté le budget et pour rassurer ceux qui se sont abstenus ou voter contre, le maire Albéric Benth a souligné les efforts de transparence en ajoutant « après des années d’opacité ». Une pierre qui est tombée dans le jardin de Georges Patient.

Le sénateur Georges Patient est en colère : « Le maire actuel parle de l’opacité des années précédentes. J’avoue ne pas comprendre ce à quoi M. Albéric Benth fait allusion. » Georges Patient répond sans détour au maire de Mana : « Il a été mon adjoint pendant de nombreuses années et ne s’est jamais plaint d’une quelconque opacité tout comme les autres élus des conseils municipaux successifs que j’ai eu l’honneur de présider. Les budgets et comptes de Mana ont toujours été publiés et consultables par tout citoyen en faisant la demande. » Le parlementaire lance une flèche en direction d’Albéric Benth : « Il n’y a jamais eu d’opacité pour qui se donne la peine de s’intéresser à la question. »

Audit

L’ancien maire de Mana renvoie Albéric Benth vers ses contradictions : « Lorsqu’il m’a remplacé, il a commandé un audit financier de la commune de Mana. Cet audit montre que j’ai laissé à mon successeur une commune avec des finances saines. »

Concernant la situation financière, Georges Patient fait remarquer à Albéric Benth qu’il avait loué l’héritage dont il a bénéficié en 2018 : « Des recettes qui augmentent, un compte administratif 2017 en excédent, une gestion financière louée par la Direction régionale des finances publiques et reconnue par les plus hautes autorités financières de l’État, ce qui fait de nous les meilleurs, avait souligné M. Albéric Benth. Un héritage qui n’était pas si mauvais que ça. La situation n’a jamais été aussi favorable. »

Ambiance

Georges Patient rappelle à Albéric Benth que, de plus, il va profiter, ainsi que la commune de Mana, des fruits de son travail parlementaire : « Je cite la rétrocession aux communes de 27 millions d’euros d’octroi de mer, dont 1,1 million d’euros par an pour Mana. Il y a aussi la majoration de la dotation aux communes aurifères dont 250 000 euros par an pour Mana. À partir de l’année prochaine, la taxe sur le foncier non bâti devrait fortement augmenter grâce à mon amendement à la loi sur l'égalité réelle outre-mer qui supprime l’exonération pour les parcelles forestières gérées par l’Office national des forêts. À cela, il convient d’ajouter l’augmentation des recettes fiscales de 200 000 euros par an », souligne Georges Patient qui demande à son successeur de faire bon usage pour la commune et les administrés. Les élections municipales de 2020 promettent d’être chaudes.

B. D.

Albéric Benth maire de Mana - BERNARD DORDONNE

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une