Fernand règle ses comptes (financiers) avec Lecante

Blessé dans son orgueil par la récente sortie de Patrick Lecante ou déjà dans les starting-blocks pour les élections municipales de l'an prochain, Auguste Fernand réplique. L'ancien maire de Montsinéry-Tonnégrande n'a pas apprécié les propos de son successeur, il y a quinze jours. Ce dernier rappelait qu'à son élection, « la vérité s'était imposée à nous, gravissime : en avril 2008, le déficit de la commune s'élevait à 3 millions d'euros, une somme identique au budget communal » .

France-Guyane 560 mots - 28.03.2013
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir