Faut-il en arriver là ?

Jean Ganty
Pour le FNGIR (fond par lequel les communes qui gagnent plus après la réforme de la taxe professionnelle aident les communes qui gagnent moins. Rémire verse 2,1 millions par an), j'ai écrit au préfet pour lui dire mon mécontentement et lui dire que, s'il le faut, j'userai de toutes les voies de recours. Nous sommes en bonne santé financière, mais il y a un revers à la médaille : l'État dit que, si nous avons des taux si bas, nous avons les moyens de les augmenter pour...

France-Guyane 467 mots - 30.04.2013
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir