France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

...Et Kourou son campus

Vendredi 29 Novembre 2019 - 03h15
 ...Et Kourou son campus
Lors de la visite du laboratoire de Solicaz, Elodie Brunstein, fondatrice de cette structure, a détaillé les champs d'action des chercheurs et ingénieurs qui constituent son équipe. - Aurélie Ponsot

La ministre des Outre-mer a visité hier matin le campus agronomique. Le projet de biomasse MIA et les travaux de Solicaz lui ont été présentés.

C’est Antoine Madoui, directeur de Maillet Innovation Agroforesterie (MIA), qui a présenté à la ministre les grands axes de ce projet de transition écologique et énergétique, développé à Kourou et qui représente un pas de plus vers l’indépendance énergétique (lire notre édition du 23 juillet). Ce dernier doit fournir du bois pour la construction de logements, renforcer les capacités de production comme le wassaï, alimenter les centrales biomasse et soutenir les transformateurs locaux de café et de cacao. La vente de biomasse doit générer les fonds pour financer ces plantations. Cent vingt-cinq personnes à temps plein seraient embauchées durant les trente-trois années du projet, prioritairement des jeunes de Kourou. Dans ce but, une filière de formation aux métiers de l’agroforesterie est en création. « C’est exactement le genre de projet que je veux depuis deux ans et demi, un projet qui montre l’excellence des territoires d’Outre-mer », a commenté la ministre. Annick Girardin s’est ensuite rendue dans le laboratoire de Solicaz, où Elodie Brunstein, directrice et fondatrice de l’entreprise, lui a exposé les travaux de sa structure. Solicaz œuvre dans l’ingénierie écologique. Elle vient de terminer un projet pilote, qui consiste à revégétaliser un terrain exploité par une mine d’orpaillage légal, le tout financé par un acteur de la filière or. Le but est de revégétaliser à 100 %, alors que la loi oblige à le faire à 30 %.

Aurélie PONSOT

Annick Girardin, ministre des Outre-mer, Marc Del Grande, préfet de la Guyane, Alain Ayong Le Kama, recteur de l'académie de Guyane, Rodolphe Alexandre, président de la CTG et Georges Patient, sénateur. - Aurélie Ponsot
Arrivée de la ministre Annick Girardin sur le site du campus agronomique de Kourou. - Aurélie Ponsot
Lors de la visite du laboratoire de Solicaz, Elodie Brunstein, fondatrice de cette structure, a détaillé les champs d'action des chercheurs et ingénieurs qui constituent son équipe. - Aurélie Ponsot
Arrivée de la ministre Annick Girardin sur le site du campus agronomique de Kourou. - Aurélie Ponsot

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
5 commentaires

Vos commentaires

Gérard Manvussa 29.11.2019

Et les premières pages lèche-pouvoir du journal se succèdent. DsTonQ n'y voit que du feu !

Répondre Signaler au modérateur
dtc97300 29.11.2019

Bien entendu, c'est pour ça qu'aucun de mes commentaires critiques sur FG n'est publié...les vôtres oui. Je me demande qui est le plus véhément...lol.

Répondre Signaler au modérateur
Gérard Manvussa 29.11.2019

Vous êtes obligés de nous faire un article obséquieux sur toutes les promenades d'Annick Girardin ? Quelle indépendance par rapport au pouvoir ! On pourrait plutôt se demander ce que coûte une telle promenade au contribuable (hélicoptère pour Kourou, hélicoptère pour Cacao…)

Répondre Signaler au modérateur
dtc97300 29.11.2019

On pourrait aussi faire des articles sur les parlementaires guyanais. Le fonctionnement de la CTG et les collectivités locales guyanaises. De l'indolence des personnels et de l'efficience de leur travail. Un article sur le niveau d'éducation locale. Sur les violences plus élevées au sein des familles dans les DOM. Qu'en pensez-vous ? Une sorte d'introspection guyano-guyanaise...lol.

Répondre Signaler au modérateur
Gérard Manvussa 29.11.2019

Tu dois être un troll d'Etat, défenseur des bienfaits de la colonie. Ou tu profites de ce système...

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
7 commentaires
A la une