En Guyane, Juppé évoque la « révision » du droit du sol

Lundi après-midi, avant son départ, l’ancien premier ministre a indiqué qu’en particulier « en Guyane mais aussi à Mayotte » se pose « le problème » des personnes « de pays voisins » qui viennent accoucher dans « les maternités » françaises.

« Lorsque la femme vient accoucher dans une maternité sur le territoire français, je propose que l’acquisition de la nationalité française par le droit du sol ne soit possible que si l’un des deux parents au moins soit en situation régulière, c’est à dire...

franceguyane.fr 205 mots - 05.04.2016
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir