France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
municipales 2020

Raphaël Philoxène candidat à a mairie de Roura

Samedi 07 décembre 2019
Raphaël Philoxène candidat à a mairie de Roura
Raphaël Philoxène, candidat aux municipales à Roura - Angelique GROS

Raphaël Philoxène, exploitant agricole sur la crique Marguerite, à Roura, se présente aux élections municipales. Candidat sans étiquette à Roura, il n’a jamais eu de mandat municipal mais a été précédemment inscrit sur la liste de Claude Ho-A-Chuck lors des élections de 2008. Il a notamment été l’un des co-fondateurs de l’association des Amis de la crique Marguerite. « L’objectif c’était de régulariser l’occupation des terrains et on a réussi ! » Aujourd’hui, Réphaël Philoxène s’alarme du « déclin » de sa commune. « Hormis le fait qu’on paie les impôts les plus lourds rien n’a changé ! Le bourg de Roura est en train de mourir, sur la route de l’est l’accès à l’électricité continue à être un problème, les jeunes de Cacao n’ont pas d’habitat, etc. […] Je suis un homme de terrain, ça fait 30 ans que j’habite Roura et que je subis les mêmes problèmes que la population. Je suis donc en mesure de mieux les comprendre. Nous avons une équipe qui veut se battre et remettre la commune sur les rails. » Il n’a pas souhaité commenter la récente mise en examen de David Riché, l’actuel maire de Roura. Raphaël Philoxène organisera des meetings pour présenter son programme à partir de janvier.

Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
2 commentaires
1 commentaire
A la une
1 commentaire
1 commentaire