Les colistiers de Moïse Edwin ne sont pas radiés des listes

C'est un « ouf » de soulagement que peut pousser Moïse Edwin. Le 3 décembre, l'opposant au maire d'Apatou avait vu cinq de ses colistiers potentiels être menacés d'être radiés des listes électorales. La commission chargée de réviser les listes estimait qu'ils ne pouvaient plus être électeurs dans la commune. En plus de ces cinq personnes, vingt autres soutiens du candidat risquaient eux aussi d'être rayés des listes.
LE 10 JANVIER, LA MAIRIE AFFICHAIT LA RÉVISION
Les cinq...

France-Guyane 240 mots - 16.01.2014
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir