Joseph Chanel, le retour

La politique, pour Joseph Chanel, c'est fini. Du moins, c'est ce que beaucoup ont pu légitimement penser après la succession de déboires que l'ancien maire de Camopi a connue depuis 2008. Pourtant, samedi matin dans un salon de l'hôtel Amazonia, à Cayenne, celui qui fut un fervent partisan de l'ancien président de la République Jacques Chirac a annoncé qu'il entendait reconquérir le fauteuil de premier magistrat en 2014.
Si Joseph Chanel souhaite revêtir l'écharpe de maire pour un nouveau...

France-Guyane 489 mots - 21.10.2013
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir