• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Société

Restrictions allégées pour ce dimanche sous élections

Iris Joussen Dimanche 20 Juin 2021 - 10h17
Restrictions allégées pour ce dimanche sous élections
Pour ce dimanche "sous élections", il y aura une tolérance au niveau des contrôles.

Pour rappel, ce dimanche 20 juin et celui de la semaine prochaine en cas de second tour, les restrictions sont allégées. France-Guyane fait le point sur tout ce que vous pouvez faire entre déplacements autorisés, commerces ouverts, tolérance au niveau des contrôles de police et nouvel horaire de couvre-feu...

Pour ce dimanche 20 juin, les règles ne sont plus les mêmes. Les motifs pour lesquels vous pouvez sortir deviennent les mêmes que ceux en semaine la journée :

Une journée comme les autres avec des déplacements de 10 km sans restriction d'horaires + TOUS les commerces autorisés à ouvrir 

Les personnes sont ainsi autorisées à se déplacer dans un rayon de 10km sans restriction d'horaires (au lieu d'une heure et dans un rayon d'un kilomètre depuis le confinement du 14 mai 2021), faire des courses, se rendre dans un lieu de culte, la chasse et la pêche si c'est pour répondre à des besoins vitaux de la famille, ou encore pour participer à des rassemblements "qui ne sont pas interdits" (tous les motifs autorisés la semaine en journée)

De plus, depuis les annonces du préfet de vendredi 18 juin dernier, TOUS les commerces sont autorisés à ouvrir aujourd'hui.

Il faudra donc se munir de l'attestation "hors couvre-feu", moins restrictive, à télécharger ici .

Pour aller voter, cette attestation compte désormais une nouvelle case spécifique aux élections a été créée pour l'occasion (13ème motif). Dans un autre article, France-Guyane détaille d'ailleurs pour vous les modalités pour aller voter.

Dans les faits : une journée de tolérance au niveau des contrôles
Voilà pour les consignes officielles. Dans les faits, sachez que les autorités feront preuve de tolérance aujourd'hui afin de ne pas faire obstacle aux déplacements pour aller voter. Munissez-vous à tout le moins d'attestations à main levée (manuscrite), ou encore de cartes électorales...

Retour au couvre-feu à 20h au lieu de 19h
Cette parenthèse se referme à 20h ce soir au lieu de 19h normalement le reste de la semaine. Nous gagnons donc une heure de couvre-feu.

Toutes ces dérogations seront également applicables dimanche prochain... en cas de second tour.
 

 
Votre vote d'aujourd'hui vaut pour 7 ans au lieu de 6 ans
 
Petit rappel important car l'information a été peu communiquée à l'exception de France-Guyane jeudi dernier : en principe, les conseillers régionaux et départementaux sont habituellement élus pour des mandats de 6 ans, mais exceptionnellement le mandat du vainqueur sera cette fois-ci de 7 ans.

En effet, l’article 1er de la loi n°2021-191 du 22 février 2021 dispose que les mandats des conseillers élus en juin 2021 prendront fin en mars 2028, afin d’éviter un renouvellement trop proche des élections présidentielle et législatives organisées au printemps 2027. L'information a bien été confirmée par la préfecture de Guyane. 
 


Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

GILLES BERNARD 20.06.2021
Sacrés blagueurs...

T'es informé la veille pour le lendemain, voire le jour même, voire pas du tout... Nos zozo-torités sont comme la pluie en ce moment : imprévisibles. Et le jeu de la restriction-fléchette continue la semaine prochaine.
Toi, cette semaine, tu vas être comme un con, à la recherche d'une bouteille de gaz, par exemple... Là, ils sont pas trop concernés, ils en ont même rien à foutre. En Guyane, qui se prétend française, européenne, t'es pas foutu de trouver une bouteille de gaz ! Il n'y a que les haïtiens qui ne sont pas dépaysés, ici... Les prétextes pour cette défaillance ? on nous a tout servi. Les vraies raisons ? On a tout mis dans les mains du groupe Rubis, qui ne sait même pas positionner la Guyane sur une carte. Pas d'investissement, pas de renouvellement de matériel, une gestion à la va-comme-je-te pousse, les bureaux aux Antilles, ici à peine un local poubelle, juste pour le décor. Et pendant ce temps-là, dans les bureaux préfectoraux, des ronds-de-cuir qui leur font des ronds-de-jambe...

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
5 commentaires
1 commentaire
8 commentaires
1 commentaire
A la une
1 commentaire
1 commentaire