France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Edouard Philippe en Guyane les 23 et 24 mars

Vendredi 8 Mars 2019 - 18h51
Edouard Philippe en Guyane les 23 et 24 mars
Le Premier ministre Edouard Philippe - CHARLES PLATIAU (POOL/AFP)

Le chef du gouvernement sera chez nous pour la première fois à la fin du mois. Il abordera sur place « les enjeux du grand débat national, ainsi que des dossiers majeurs sur lesquels s’est engagé le gouvernement », précise Matignon, citant « le développement du territoire et des services publics, le service national universel, la sécurité ou encore la lutte contre l’orpaillage illégal ». Suivez l'info sur franceguyane.fr

• PLUS DE DÉTAILS DANS UNE PROCHAINE ÉDITION

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
17 commentaires

Vos commentaires

xxl 12.03.2019
@dtc973000

Mon éducation me permet de respecter même ceux qui se cachent derrière un ordinateur, vous parlez de facilité pour devenir enseignant, mais je connais des enseignants qui n'ont pas le niveau pour enseigner venant de france et recrutés par L'ANPE. Ce que je reproche aux ministères, pas que la guyane, puisque j'ai des cas d'amis même en france, un policier de ARLES qui travail à paris qui veux retourner à arles se trouve bloqué parce qu'il n'a pas plus de point que celui qui veux juste être muté pour faire du tourisme, je demande au ministre e revoir les mutations par dossier avec tous les paramètres possible.

Répondre Signaler au modérateur
dtc97300 14.03.2019

Jusqu'à preuve du contraire, vous êtes aussi derrière un ordinateur, non ? Je vous respecte mais vous ne faites qu'avancer des poncifs éculés et sans aucun argument. A un moment, si vous discutez sérieusement il faut avancer des arguments et non des opinions. C'est tout le souci des Melville, Ergo, Gérard ou je ne sais qui. Confondre opinion et argument. Vous citez deux choses : bien évidemment que les plus mauvais d'où qu'ils soient peuvent en profiter pour travailler en Guyane ou à Créteil car ce sont des académies déficitaires en personnels. "Instit péyi" désignait non une culture mais une formation locale. Qu'ils soient blancs, noirs, etc. ou quelle que soit leur origine, c'est clair que les instits qui ont le concours dans ces académies ne sont pas les meilleurs. Les recrutements via l'Anpe (ou plutôt le pôle emploi aujourd'hui) sont absurdes (aucune vérification d'une quelconque capacité ou compétence) car il s'agit juste de mettre un adulte devant une classe. Maintenant vous parlez de votre ami policier. Désolé mais ce n'est pas d'un cas qu'on fait une généralité et la situation du ministère de l'intérieur n'est pas celle de l'éducation nationale. C'est bien dommage pour lui, mais le fonctionnariat implique des avantages et des contraintes. La mobilité en est une.

Répondre Signaler au modérateur
xxl 12.03.2019
@dtc973000

Mon éducation me permet de respecter même ceux qui se cachent derrière un ordinateur, vous parlez de facilité pour devenir enseignant, mais je connais des enseignants qui n'ont pas le niveau pour enseigner venant de france et recrutés par L'ANPE. Ce que je reproche aux ministères, pas que la guyane, puisque j'ai des cas d'amis même en france, un policier de ARLES qui travail à paris qui veux retourner à arles se trouve bloqué parce qu'il n'a pas plus de point que celui qui veux juste être muté pour faire du tourisme, je demande au ministre e revoir les mutations par dossier avec tous les paramètres possible.

Répondre Signaler au modérateur
xxl 11.03.2019
@dtc 97300

IL FAUT 14 points pour rentrer en guyane ? Mais il faut PLUS DE 700 points pour quitter la guyane, il suffit de quitter ceux qui veulent partir, pour que ceux qui veulent retourner aux pays près de leurs parents pratiquement grabataire puissent revenir s'occuper deux. BREF RENDRE L'ECHANGE PLUS ATTRACTIF ET PLUS LOGIQUE.

Répondre Signaler au modérateur
dtc97300 11.03.2019

Encore une fois vous dites n'importe quoi. Tout dépend dans quelle académie vous souhaitez aller. Si vous demandez Créteil, Versailles, Amiens, Nancy-Metz, Lille, etc. Très peu de points nécessaires et ce, là encore, quelle que soit la discipline. Maintenant si vous demandez Bordeaux, Toulouse, Montpellier ça va évidemment se compliquer. De plus vous vous contredisez : oui il est facile de venir en Guyane et personne ne bloque des postes car toute l'académie est déficitaire en personnels dans quasiment toutes les disciplines (il suffit de voir le taux de contractuels dans les établissements). Alors quel est votre problème ? Aucun local n'aura de mal à rentrer en Guyane et ne sera barré par quiconque (maintenant, encore faut-il qu'il le souhaite). Bref, vous ne comprenez rien et semblez juste nourrir une aigreur vis-à-vis des métros et des primes. Conseil : passez les concours et arrêtez de râler.

Répondre Signaler au modérateur
xxl 11.03.2019
@dtc 97300

IL FAUT 14 points pour rentrer en guyane ? Mais il faut PLUS DE 700 points pour quitter la guyane, il suffit de quitter ceux qui veulent partir, pour que ceux qui veulent retourner aux pays près de leurs parents pratiquement grabataire puissent revenir s'occuper deux. BREF RENDRE L'ECHANGE PLUS ATTRACTIF ET PLUS LOGIQUE.

Répondre Signaler au modérateur
xxl 11.03.2019
@dtc 97300

IL FAUT 14 points pour rentrer en guyane ? Mais il faut PLUS DE 700 points pour quitter la guyane, il suffit de quitter ceux qui veulent partir, pour que ceux qui veulent retourner aux pays près de leurs parents pratiquement grabataire puissent revenir s'occuper deux. BREF RENDRE L'ECHANGE PLUS ATTRACTIF ET PLUS LOGIQUE.

Répondre Signaler au modérateur
xxl 10.03.2019
@dtc97300SAITOUT

Oui il viennent profiter avant de percevoir une retraite normale sans les 40%, MAIS une fois en guyane le salaire est de 40% + la prime N'est ce pas confortable ?.

Répondre Signaler au modérateur
dtc97300 11.03.2019

Mon pauvre vieux...vous êtes incroyable. Je suis loin de tout savoir mais avant d'affirmer quoi que ce soit, je me renseigne un minimum. Je vous donne un exemple simple pour l'éducation nationale : il faut 14 points pour venir en Guyane et ce, dans quasiment toutes les disciplines. Autant dire qu'il suffit de le vouloir. Autre exemple : le concours pour devenir instit est le plus facile à réussir (avec Créteil) avec un taux de réussite de plus ou moins 50%. Bref les plus mauvais d'ailleurs viennent le passer ici. Bref, instits péyi. Ce sont des faits. Maintenant continuez de vivre dans votre vision complotiste du monde mais pour ma part je n'ai jamais vu autant de magouille, de copinage et d’endogamie qu'ici en Guyane entre les quelques pseudos "grandes familles".

Répondre Signaler au modérateur
xxl 10.03.2019
@dtc97300SAITOUT

Même avec votre CIMM Les guyanais ne rentrent pas en priorité, certaines personnes avec toutes sortent de points barème médecins handicap rapprochement de conjoint regroupement familiale ancienneté et toutes autre magouilles oui.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
2 commentaires
A la une
1 commentaire