France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Du travail pour 2020

Vendredi 24 janvier 2020
 Du travail pour 2020
Marc Del Grand a présenté ses vœux aux acteurs socio-économiques et aux élus, hier matin. - Pierre-Yves CARLIER

Le préfet a présenté hier matin ses vœux aux socioprofessionnels et aux élus.

Il prétend avoir envisagé ne pas organiser de cérémonie de vœux parce qu’il y en a déjà «  beaucoup  ». Puis a assumé de prononcer un «  long  » discours. Pendant plus d’une heure, hier matin, les socio-professionnels et les élus ont écouté le préfet évoquer l’année à venir. Une longueur justifiée par la présentation de la nouvelle organisation des services de l’État en Guyane : la création d’une direction générale de la cohésion et des populations (qui regroupe peu ou prou les anciennes direction du travail, Jeunesse et Sports, et les Affaires culturelles) et une direction générale des territoires et de la mer (dont le périmètre reprend à peu près les ex-direction de l’agriculture, direction de l’aménagement, de l’environnement et du logement, Deal, et direction de la mer).

Dans son discours, Marc Del Grand a annoncé les premiers coups de pioche de l’hôtel de police de Cayenne pour la fin du premier semestre, le début des travaux du tronçon routier Balata-Progt, à Matoury, pour les prochains jours, la rénovation, notamment grâce au Loto du patrimoine, de la maison du receveur des douanes de Saint-Laurent, de l’église d’Iracoubo et de l’ancienne école de Rémire. Il a confirmé que 1 553 logements sociaux avaient été financés l’an dernier et que 120 logements en autoconstruction devraient sortir de terre cette année à Saint-Laurent du Maroni.

Le représentant de l’État a enfin voulu rassurer les chefs d’entreprise quant à la pérennisation des exonérations de charges, à la poursuite de la baisse de l’impôt sur les sociétés, et a assuré que l’État souhaite voir se développer une filière minière «  respectueuse de l’environnement  » mais sans Montagne d’or.

P.-Y. C.

Marc Del Grand a présenté ses vœux aux acteurs socio-économiques et aux élus, hier matin / photo PYC

Interrompu par des manifestants

Ayant annoncé de nouvelles formes d’action en raison de la baisse de fréquentation des cortèges, les opposants à la réforme des retraites se sont invités hier matin au pied du palais des jésuites, à Cayenne, à l’heure où le préfet présentait ses vœux au monde socio-économique et aux élus. Une quinzaine de manifestants ont déployé leurs drapeaux et réaffirmé, en chanson, leur position sur le sujet. Des chants qui ont brièvement interrompu le préfet, qui recevait dans les salons de la préfecture à l’étage, avant que celui-ci ne reprenne ses propos.

Les manifestants, hier matin, devant le palais des jésuites. - Pierre-Yves CARLIER

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

Gérard Manvussa 24.01.2020

C'est pas possible : c'est devenu le service de communication de l'Etat français ce journal ! En tout cas, cette tendance s'est accrue ces dernier mois...

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
6 commentaires
2 commentaires
A la une