France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

DIRECT. Suivez les élections sénatoriales en Guyane

P.R. & S.M Dimanche 27 Septembre 2020 - 09h11

Afficher toutes les miniatures

Ce dimanche, depuis 8h30, les 527 grands électeurs guyanais sont appelés aux urnes. Deux nouveaux sénateurs vont être élus. France-Guyane vous propose de suivre en direct ici le scrutin du jour, ses résultats et ses enjeux.

• 8h00 : Arrivée des premiers candidats. Marie-Laure Phinéra-Horth et Steve Blacodon sont arrivés en même temps accompagnés d'une grosse délégation de grands électeurs de l'île de Cayenne et de Saint-Laurent et du fleuve. Le duo s'affiche ainsi au grand jour.  À contrario, Georges Patient est entré seul et discute avec quelques grands électeurs. Tout comme Samuel Marie-Angélique. 



• 9h00 : Rodolphe Alexandre arrive pour voter. La CTG dispose d'un grand nombre de grands électeurs et pèse donc dans cette élection. Le président de la CTG fait part de son mécontentement quant à l'organisation. "On va droit sur un cluster", dit-il, s'adressant au sous-préfet Daniel Fermon. 

Rodolphe Alexandre -


• Les horaires sont les suivants:
1er tour : Vote de 8h30 à 11h / Dépouillement de 11h à 12h
2e tour : Vote de 15h30 à 16h30 / Dépouillement de 16h30 à 17h30


• Suivez le déroulé du scrutin sur notre fil Twitter

 
Nahrez Abassi, président du tribunal judiciaire et président du bureau de vote

Quel est votre rôle dans ce scrutin ? 
« La loi prévoit que ce sont les magistrats de l'ordre judiciaire, garants des libertés individuelles, qui veillent au bon déroulement de tous les scrutins, notamment celui de l’élection sénatoriales. C’est un rôle important puisqu’au coeur de la démocratie. Nous nous assurons que tout se passe dans le respect de la loi. Je ne suis pas seul, je suis accompagné de deux juges. Nous allons rester ici jusqu’au prononcé des résultats »

Il y a officiellement 527 grands électeurs, mais il y a eu des modficiations ? 
« Nous avons eu des modifications de listes. On a eu des personnes à ajouter et à enlever. Des délégations n’étaient pas valables par exemple. »

Pour quelle raison ?
« Parce que cela n’a pas été fait dans les temps, ou dans les règles. Donc je ne peux pas vous répondre sur le nombre des grands électeurs, qui va être recalculé. Toutes les modifications des listes ont été faites avec ma validation. »

Y a t'il une difficulté avec l'inscription sur liste d'Auguste Richenel, suppléant de Marie-Laure Phinera-Horth ? 
« Toutes les élections comportent des modifications ou d’amendement. C’est très technique. Je ne pense pas que l’on puisse parler de difficulté. On est là pour ça. Il ne s’agit jamais de léser quelque candidat que ce soit. Vous évoquez une situation que nous avons résolu. Auguste Richenel a bien été inscrit. Je l’ai ajouté de façon manuscrite. C’est un pouvoir important du juge que d’apporter ces amendements. Jusqu’à la clôture des élections il peut y avoir des modifications. »

Nahrez Abassi, président du tribunal judiciaire et président du bureau de vote -

 
Un problème sur la liste des grands électeurs. Auguste Richenel, suppléant de Marie-Laure Phinéra-Horth et adjoint à Apatou, ne figurait pas sur la liste de la préfecture. L'anomalie a finalement été corrigée et Auguste Richenel a pu voter -


Eugénie Rézaire, candidate, est en préfecture. Elle se déclare "sereine", même si elle sait que "certains candidats ont une avance certaine". -


Beaucoup de monde ce dimanche en prefecture : 527 grands électeurs doivent passer dans l'isoloir -


Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

youpix973 28.09.2020
un panier de crabes

Quelle tristesse, quelle honte pour la Guyane
Arrangements entre des élus sans vergogne comme toujours
et ils n'ont pas honte de se regarder dans un miroir
Quelle médiocrité ! Ces gens là ne pensent qu' a leurs intérêts et aux mandats...
Aucun scrupule, aucune dignité ! On ne vous prendra jamais au sérieux ....

Répondre Signaler au modérateur
Le pseudo existe deja 27.09.2020

bonsoir , il me semble que madame Marie-Laure Phinera-Horth lors de sa campagne pour la mairie de Cayenne , disait qu’elle ne se présenterai pas sa candidature pour être sénatrice. Elle désirait poursuivre son premier mandat de maire pour la continuité du développement de sa sa ville , la ville capitale. Ah la politique , comment faire confiance à nos élus qui changent en permanence d’opinion , cela doit dépendre du vent

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
2 commentaires
1 commentaire
A la une