France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Déconfinement : ce que pourrait annoncer Édouard Philippe ce jeudi

Rédaction web, avec AFP Jeudi 28 Mai 2020 - 07h48
Déconfinement : ce que pourrait annoncer Édouard Philippe ce jeudi

Réouverture des restaurants, passage en zone verte... Le Premier ministre Edouard Philippe présente jeudi la deuxième étape du déconfinement, qui pourrait donner lieu à quelques assouplissements à partir du 2 juin. Voici ce qui pourrait évoluer.

Édouard Philippe présente ce jeudi 28 mai à 10 heures, heure des Antilles, la deuxième étape du déconfinement, qui pourrait donner lieu à quelques assouplissements à partir du 2 juin au regard d'une situation sanitaire en amélioration depuis le début du déverrouillage le 11 mai.

Ces nouvelles mesures de redémarrage du pays seront au préalable calées dans la matinée, au cours d'un Conseil de défense dédié à la crise sanitaire autour d'Emmanuel Macron. Le chef de l'Etat procédera aux derniers arbitrages visant à assouplir le déconfinement.
Des régions encore en rouge ou toutes vertes ?
Pour l'heure, quatre régions (Ile-de-France, Hauts-de-France, Grand Est et Bourgogne-Franche-Comté) ainsi que Mayotte sont colorées en rouge. Trois critères président à ce classement qui impose des restrictions : la circulation du virus, mesurée par les cas de coronavirus dans les services d'urgence ; la disponibilité des lits en réanimation et la capacité à tester.

Deux semaines et demi après le début du déconfinement, les indicateurs sont plutôt satisfaisants et ces territoires pourraient passer au vert. En Ile-de-France, par exemple, le nombre de patients en réanimation est passé sous la barre des 60 %.
Assouplissement de la limitation des rassemblements
Partout, « les rassemblements organisés sur la voie publique sont limités à dix personnes », avait annoncé le Premier ministre lors de la première étape du déconfinement. Un assouplissement de cette mesure dans les lieux publics pourrait être annoncé jeudi.

Le Conseil constitutionnel, dans une décision rendue le 11 mai, avait retoqué la disposition voulue par le gouvernement d'étendre à la sphère privée l'interdiction de rassemblements à plus de dix personnes sur la voie publique : « les mesures relatives aux établissements recevant du public et aux lieux de réunion (...) ne s'étendent pas aux locaux à usage d'habitation », écrivaient les Sages. Ces rassemblements privés, au-delà de dix personnes, sont donc autorisés.

Education : retour des 4e et 3e et oral du bac de français ?
En France, seules les écoles maternelles et élémentaires, ainsi que les classes de 6e et 5e au collège, ont repris, mais au ralenti : selon les derniers chiffres du ministère, 20 % des élèves d'école primaire et 30 % environ des collégiens concernés sont retournés en classe, rarement à temps plein. Le rythme pourrait augmenter à partir du 2 juin, avec un retour pour les 4e et 3e. Le gouvernement aimerait aussi rouvrir les lycées, à commencer par les lycées professionnels, jugés prioritaires. Des points d'interrogation demeurent aussi sur l'organisation de l'oral du bac de français.
Bars et restaurants enfin rouverts ?
Alors que l'essentiel des commerces a rouvert, les bars et restaurants, eux, gardent désespérément porte close. Particulièrement sinistrés, ils sont suspendus aux annonces de jeudi, en espérant un feu vert assorti de strictes conditions de distanciation et d'hygiène. Dès le 28 avril, lors de son discours sur la phase 1 du déconfinement, Édouard Philippe avait laissé la porte entrouverte à une réouverture des bars et restaurants dans les zones classées en vert, si la situation sanitaire s'améliorait d'ici là. Les bars et restaurants sont en tout cas prêts à rouvrir.
Un déverrouillage dans le sport ?
Alors que plusieurs pays voisins ont rouvert piscines, salles de gym et club de fitness sous certaines conditions, un déverrouillage est également attendu dans ce secteur. En France, les activités physiques de plein air sont également l'objet de mesures strictes : 10 mètres minimum doivent séparer coureurs et cyclistes depuis le 11 mai.

Si Édouard Philippe avait sifflé la fin de saison pour les championnats professionnels, certains dirigeants de clubs de football réclament une révision de cette mesure, alors que la Bundesliga allemande a repris le chemin des terrains.
Musées, salles de spectacle et cinémas ?
Si les petits musées peuvent accueillir des visiteurs depuis le 11 mai, les grands musées attendent leur tour pour le 2 juin. Les salles de spectacle pourraient « rouvrir progressivement » dès juin, a indiqué mardi le ministre de la Culture Franck Riester sur franceinfo. Des décisions pourraient aussi intervenir autour des salles des fêtes et les salles polyvalentes.

Quant aux salles de cinéma, « on travaille sur une réouverture à partir du 1er juillet ou début juillet » a déclaré Franck Riester. Le ministre de la Culture avait déjà évoqué, il y a une dizaine de jours, l'échéance de juillet pour les cinémas. Il a précisé que, d'après les exploitants de salles obscures, la réouverture devrait se faire en même temps sur l'ensemble du territoire, sans distinction de départements en zone rouge ou verte, pour amortir le coût de la distribution et de la promotion des films.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
2 commentaires
2 commentaires
1 commentaire
A la une
3 commentaires
1 commentaire