France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Congrès : les élus seront fixés demain

Mardi 17 Décembre 2019 - 03h15
 Congrès : les élus seront fixés demain
Fabien Canavy, secrétaire du MDES (tout à gauche), Guylène Bade, membre du front (à sa droite), Mylène Mathieu, conseillère de l'opposition à la CTG, Yannick Xavier, secrétaire ajdoint de l'UTG notamment manifestent devant la CTG, fin novembre - Angelique GROS

Demain, les élus de la Collectivité territoriale (CTG) fixeront la date du prochain congrès des élus. Une quasi-certitude : il aura lieu en janvier. Le président Rodolphe Alexandre s’y était engagé lors des manifestations du Front pour l’évolution statutaire, fin novembre (lire notre édition du 27 novembre). « Il avait indiqué que ce serait pendant la première quinzaine de janvier », assurent Lucie Louzé-Donzenac, présidente du Front, et Gautier Horth, conseiller territorial d’opposition. « Idéalement, ce serait le 11, car on avait évoqué que ça se tienne un samedi », poursuit ce dernier.

À la CTG, on souligne que ce sera aux élus de l’assemblée de fixer la date, en tout cas en janvier, l’idée de le tenir après les élections municipales ayant été écartée.

L’assemblée de demain devra aussi fixer l’ordre du jour de ce congrès, qui réunira les élus territoriaux, les vingt-deux maires et les quatre parlementaires. Lucie Louzé-Donzenac souhaite que la discussion porte sur le document nommé Projet Guyane et les travaux de la commission ad hoc, qui a conclu son travail le 12 octobre. Cette discussion est un préalable à l’éventuelle saisine du Premier ministre en vue de l’organisation d’une consultation populaire sur le statut de la Guyane. P.-Y. C

De l’espace pour la CTG

Trente et un point figurent à l’ordre du jour de la dernière séance plénière de la Collectivité territoriale (CTG) en 2019, qui se tient demain à 9 heures. Le rapport d’orientations budgétaires devrait mobiliser une large partie des débats. Il y sera notamment question des derniers accords entre la CTG et l’État pour permettre à la première d’équilibrer son budget. Une demi-douzaine de points concerneront l’insertion professionnelle. Les élus discuteront de la création d’une structure d’accueil avec hébergement pour mineurs dans l’Ouest. Il sera aussi question de la construction de trois nouveaux immeubles sur le site de la CTG, à Suzini. Ils regrouperont tous les services administratifs qui sont actuellement disséminés dans l’Île de Cayenne. Par exemple, la direction des ressources humaines qui se trouve rue Madame-Payé, dans le centre de Cayenne, ou la direction des sports. En revanche, il n’est pas question d’y installer de service opérationnel.