• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
COLLECTIVITÉS

Congrès des maires : les thématiques ce mardi

XP.LP. Lundi 10 Mai 2021 - 19h34
Congrès des maires : les thématiques ce mardi

 Organisée par l'association des maires de Guyane (AMG), ce second congrès des maires en Guyane qui réunit plus d'une centaine de personnes s'est ouvert dans une ambiance particulière avec l'idée de la possibilité d'un reconfinement dans tous les esprits. 

Le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu l'a concédé en visioconférence au cours de cette première matinée de congrès, de nouvelles mesures de freinage attendent les guyanais dès ce mercredi, date de la prochaine cellule interministérielle de crise à laquelle il assistera depuis Paris. De quoi entamer les travaux des différents forums dans un état d'esprit avec la situation sanitaire comme principale préoccupation.

Aujourd'hui des personnalités publiques intervenaient afin de participer à l'enrichissement des élus municipaux dans leurs fonctions. François Ringuet, maire de Kourou et président de l'association des maires de Guyane (AMG) a entamé les discussions aux côtés du préfet Thierry Queffelec et de Rodolphe Alexandre, président de la CTG, avant de laisser la place en visioconférence au ministre des Outre-mer. Différents forums se sont par la suite ouverts au cours de la journée avec pour thématiques : les sécurités, l'éducation et la jeunesse, la gestion sanitaire, l'agriculture, la police municipale ou encore le tribunal administratif aux côtés des maires.

Demain après deux heures consacrées à la parole des élus parlementaires guyanais, les débats reprendront autours de la finance et de la fiscalité, de l'habitat insalubre, de la transition environnementale, des fonctions territoriales, de la politique de la ville mais aussi des projections pour la Guyane à l'avenir 2030.



Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
4 commentaires

Vos commentaires

Éveil de Guyane 11.05.2021
Pistes de solutions:

Habitat insalubre, indigne:
"L'habitat insalubre, longtemps contenu en périphérie des villes de Cayenne, Kourou et Saint-Laurent du Maroni, a gagné la quasi-totalité des communes de Guyane. En 1998, le nombre de logements insalubres était estimé à plus de 6.000 (y compris les logements dans lesquels se trouvent des clandestins), soit environ 13 % des résidences principales dans lesquelles vivaient plus de 23.000 personnes, soit près de 15 % de la population totale du département. Aujourd'hui, cette situation est loin de s'améliorer et reste préoccupante."
Solution:
Faire de la prospection foncière et surveiller les terrains susceptibles d'accueillir de gros projets de construction en s'associant avec les services de l'Etat afin d'y déployer des moyens en amonts. Aller à la reconquête des monts du territoire en les aménageant avec une signalétique adaptée (sentier pédestre, piste de ski d'été sur herbe, activités de loisirs atypique ex: toboggan, luge d'été avec exploitation de téléphériques (taxe sur les remontées mécaniques). Aménagement d'un point de vue, observation panoramique du paysage, océan ou de la ville.
Cela permet d'avoir des passages du public et des patrouilles de police de l'environnement répressive pour assurer leur surveillance et signaler le moindre trouble. Privatiser ces sites en faisant payer l'entrée (pour entretien, surveillance, protection, sauvegarde, propreté etc.).

Répondre Signaler au modérateur
Éveil de Guyane 11.05.2021
Des pistes de solutions:

Education et jeunesse:
"La Guyane subit depuis plusieurs années une progression du chômage. Celui-ci frappe durement les jeunes. Il est le résultat conjugué d'une croissance démographique forte, de l'exiguïté du marché du travail et d'un déficit de formation."
Solution:
Création de tiers-lieu éducatif et pédagogique (ex: ecolieux, fablab, atelier etc.) dans les maisons de quartier pour former les jeunes en rupture avec le système éducatif et obtenir une certification. Partenariat accru avec les centres de formation et convention à réaliser avec les instances comme Erasmus afin de les permettre de voir du pays et prendre conscience du monde qui les entourent tout apprenant une autre langue. Ouvrir des filières axées sur les ressources à développer sur le territoire. Permettre aux étudiants d'excellence de revenir une fois leur diplôme obtenu en bénéficiant pendant 1 an d'un logement, d'un contrat dans une entreprise ou de bénéficier d'une aide comme la PIJ pour la création ou reprise d'entreprise ou développer le dispositif action logement en lien avec ces jeunes et les entreprises privées. Développer les filières du numérique et du marketing de soi (influenceurs, bloggeurs, youtubeur etc.). Assurer un suivi des familles résidant dans les quartiers pour connaître le parcours des enfants. Faire de la prévention en responsabilisant les parents sur le fait d'enfanter avec ou sans ressources financières (en allant également dans les écoles au regard des grossesses précoces).

Répondre Signaler au modérateur
Éveil de Guyane 11.05.2021
Des pistes de solutions:

Police:
"Se doter d’une police municipale coûte cher, s’équiper de caméras de vidéoprotection encore plus. Afin d’optimiser les coûts, un nombre croissant de communes optent pour la mise en commun de tout ou partie des moyens qu’elles consacrent à la sécurité par le biais d'un EPCI".
Solution:
"La conception et l’installation d’un système intercommunal de vidéoprotection peut conduire à une économie lors de l’investissement mais c’est surtout dans le fonctionnement que cet intérêt peut s’avérer décisif. En effet, la vidéoprotection sera d’autant plus efficace en termes de prévention que les images des caméras seront renvoyées sur un centre de supervision urbaine pour alerter les services compétents". Disposer d'une police intercommunale tournante sur plusieurs communes. Realiser un projet global incluant des equipements innovants pouvant être financés par l'UE ex: drones, géolocalisation, géographie de la délinquance etc.
S'inspirer des meilleurs dispositifs en place par les autres CA, CC, Métropoles etc afin de les adapter sur le territoire.

Répondre Signaler au modérateur
Parbo 12.05.2021

C bien les pistes de skis sur herbes et zutres d ailleurs .

Mais y a pas de tunes dans les chaumières !!!
Alors pourquoi pas des casinos ,des centres de relaxation et que sege encore .
Trop drôle merci .
Par contre parlé moi d industrie agro alimentaire d agriculture pharmaceutique de tourisme vert et j en passe . Là oui je suis d accord.
Les Guyanais, il faut vous retrousser les manches une bonne fois pour toutes .

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
4 commentaires
A la une
2 commentaires
5 commentaires