France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Collectivité territoriale : élections en décembre 2015

Stéphanie BOUILLAGUET Vendredi 19 septembre 2014
Le conseil régional (photo d'archives)

Les électeurs sont enfin fixés : le scrutin pour la collectivité territoriale se déroulera en décembre 2015. Le ministère des Outre-mer l'a annoncé hier. Les conseillers généraux, déjà élus, verront leur mandat prolongé jusqu'à cette date.

Le gouvernement a tranché : pour la Guyane et la Martinique, les élections pour la collectivité territoriale - fusion du conseil régional et du conseil général - se dérouleront en décembre 2015. Au moment où, dans le reste de la France, les électeurs voteront pour désigner leurs conseillers régionaux.
Contrairement aux autres départements français, il n'y aura pas d'élections départementales en mars 2015 en Guyane et en Martinique. Nos conseillers généraux, élus en mars 2008 et en mars 2011, verront leur mandat prolongé de neuf mois, jusqu'aux élections pour la collectivité territoriale. Le conseil constitutionnel a validé ce principe. Nous voterons donc à la fin de l'année pour élire nos « conseillers territoriaux » .
DU TEMPS POUR TRAVAILLER À LA FUSION
Le président de Région, Rodolphe Alexandre, se dit satisfait qu'une date soit enfin arrêtée : « Jusque-là, nous étions dans un flou artistique. Avoir une date nous permet d'y voir plus clair, notamment pour notre stratégie budgétaire. » Cette date permet également, selon Rodolphe Alexandre, de mieux articuler les dossiers à venir, comme le transfert de la gestion des fonds européens à la Région prévu en juin prochain. « Personnellement, je ne suis pas dans un contexte électoral, mais de travail. Tous nos chantiers vont sortir. »
Pour la députée Chantal Berthelot, le scrutin en fin d'année permettra de donner du temps aux deux collectivités « pour continuer à travailler à cette fusion. On a pris du retard » . L'inquiétude était de voir la date de mars 2015 s'imposer, au moment où se dérouleront les élections départementales en France. « En 2015, les fonds structurels, comme les fonds européens, vont s'enclencher. Si l'élection s'était déroulée en début d'année, ça aurait été difficile de les enclencher de suite [...]. Le risque était d'avoir une année blanche » , explique la députée.
Le MDES estime pour sa part que le gouvernement, « en annonçant une nouvelle date de scrutin toutes les trois semaines » , démobilise le corps électoral guyanais.
REPÈRES
- Les scrutins en 2015
- Élection des conseillers généraux en France : mars 2015.

- Élection des conseillers généraux en Guyane/Martinique : supprimée - Mandat des conseillers déjà élus (en 2008 & 2011) prolongé de neuf mois.

- Élection des conseillers régionaux en France : décembre 2015.

- Élection des conseillers territoriaux en Guyane Martinique (collectivité unique) : décembre 2015.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
A la une
4 commentaires
2 commentaires