ENVIRONNEMENT/ECONOMIE

Centrale du Larivot : au tour du gouvernement de faire appel

Centrale du Larivot : au tour du gouvernement de faire appel

Après EDF-PEI et la CTG, c'est au tour des ministères des Outre-mer et de la Transition écologique de faire appel de la décision du Tribunal administratif de Guyane. Pour rappel, ce 28 avril, l'autorisation environnementale délivrée pour l'exploitation de la centrale électrique du Larivot a été annulée.

Après l'annonce de l'annulation de l'autorisation environnementale pour l'exploitation de la centrale du Larivot, les réactions se bousculent encore. La décision du Tribunal administratif de Guyane, à fait tout d'abord réagir EDF-PEI, le porteur de projet, puis Gabriel Serville, en sa qualité de Président de la Collectivité territoriale de Guyane. Tous deux ont décidé de faire appel auprès de la Cour administrative de Bordeaux afin d'initier la procédure accélérée du sursis à exécution.
franceguyane.fr 405 mots - 29.04.2022
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous


Le premier mois à 1€

Pass numérique 1 jour

Accès au site pendant 24h pour 1,70€
Voir toutes les offres