France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Cayenne

Budget en progression pour la CACL

Samir MATHIEU Vendredi 05 avril 2019
Budget en progression pour la CACL
Le présidente de la CACL lors du vote du budget - Samir Mathieu

Le budget de la Communauté d’agglomération du Centre littoral a été adopté hier à l’unanimité, un budget en hausse de plusieurs millions d’euros. Le projet de transport collectif en site propre est sur les rails et fait l’objet d’une attention particulière.

Le budget 2019 de la Communauté d’agglomération du Centre littoral (CACL) a été adopté hier matin, sans difficulté particulière. Il a même été adopté à l’unanimité des membres présents. Il s’agit d’un budget en hausse de près de 9 millions d’euros, qui présente des garanties suffisantes et ce « malgré un contexte budgétaire de baisse de dotations de l’État ».

Pour sa présidente, « la CACL prend de l’ampleur ». Marie-Laure Phinéra-Horth a vanté son budget qui respecte les engagements et orientations politiques qu’elle avait présentés lors de l’assemblée plénière du 14 février. Lors de la présentation des grandes lignes du budget, Marie-Laure Phinéra-Horth a rappelé son attachement à sa promesse de « ne pas augmenter les impôts ».

Premier budget pour le port

Le budget total s’élève à 185,7 millions d’euros dont 85 millions d’investissements, « ce qui fait de la CACL la deuxième collectivité de Guyane » rappelle la maire de Cayenne.

Cette session a été l’occasion de présenter le premier budget dédié au port du Larivot, qui est entré dans le champ de compétence de la CACL. Le budget du port s’élève à 1 million d’euros avec des recettes supérieures aux dépenses de fonctionnement, permettant ainsi un autofinancement de 185 884 euros. Si bien qu’un plan d’urgence peut être programmé qui, grâce aux subventions, atteindra 400 000 euros.

Du côté des transports, le budget est en hausse également grâce à la vente des titres. Deux bus seront achetés cette année et une provision sera faite pour la construction d’un nouveau bâtiment.

Le TCSP sur les rails

Mais le principal projet pour la Communauté d’agglomération du Centre littoral, c’est le transport collectif en site propre, le TCSP. Un « M. TCSP » a été nommé, chargé de porter le projet et de faire le lien avec les autres partenaires. Le projet entrera dans sa phase opérationnelle à partir de 2020 jusqu’à 2023. Mais le choix des entreprises se fera cette année, explique la présidente de l’agglomération, soit en juin, soit en octobre. Le coût total du TCSP atteindra 135 millions d’euros. Il sera financé par les fonds européens et les différents partenaires de la CACL.

Samir MATHIEU

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
2 commentaires
A la une
2 commentaires
2 commentaires