Awala-Yalimapo: un recours, une mairie et des habitants circonspects

Awala-Yalimapo: un recours, une mairie et des habitants circonspects

Assis ou debout, ils sont une dizaine, tous des hommes, à discuter autour de quelques bouteilles, entre les statues posées sur cette place d'Awala-Yalimapo. Entre la mairie et l'épicerie, ils occupent leur matinée ainsi parce qu'il « n'y a pas de taf », s'exclame un trentenaire volubile. « Nous les jeunes, ce lundi on est là, il est 10h est on a une bouteille à la main » assène-t-il, agitant son verre pour plus d'emphase.

Devant ses camarades, dont une partie semble approuver, il reproche...

franceguyane.fr 616 mots - 09.11.2020
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir