• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Mana / Commémorations

Avec «la flamme du bicentenaire», Mana prend de l'avance sur 2028

S.Z. Mardi 10 Novembre 2020 - 14h00
Avec «la flamme du bicentenaire», Mana prend de l'avance sur 2028
Inauguration de l'événement ce matin à Mana - Mana

A 8 ans de son bicentenaire, Mana pense déjà à fêter son anniversaire. Jusqu'à jeudi, la ville célèbre « la flamme du bicentenaire », au travers de conférences sur l'histoire de la commune et de concours.

Fondée en 1828 par Anne-Marie Javouhey, Mana affiche sa volonté de préparer sur un temps relativement long 2028, en commençant dès cette année « la flamme du bicentenaire », deux cent après la première mission d'étude française en vue de la création de la « la nouvelle Angoulême ».

L'événement a été inauguré ce matin par le maire de la vile, Albéric Benth, en présence notamment de Yves Dareau, sous-préfet de l'Ouest, Rodolphe Alexandre, président de la CTG, du député apparenté LREM Lénaïck Adam et de la maire d'Iracoubo, Céline Regis.

Pendant trois jours, la commune prévoit plusieurs conférences sur l'histoire de la ville et de la Mana, y compris sur des aspects peu reluisants de son passé. On pense en particulier à la conférence prévue demain à la bibliothèque municipale à 19h, « Sur les pas des Noirs de traite de Mana », présentée par Annie-Claude Clovis, chargée d’études patrimoniales. Déjà présentée l'an dernier, cette présentation retrace les pas de 477 « Noirs de traite » réduits en esclavage sur la commune.

En parallèle, Mana propose cette semaine des concerts de groupes locaux, venus non seulement de Mana, mais aussi de Charvein, Javouhey et Awala-Yalimapo. Plus surprenant, les chrétiens pourront participer demain matin à une messe « en l'honneur de l'opération Mana 2028 ».
Préparer 2028

Ces festivités doivent se répéter chaque année jusqu'au bicentenaire, avec à terme « l'objectif de réhabiliter progressivement les équipements structurants » de la ville pour permettre « la diffusion de spectacles vivants et la création d'expressions culturelles multiples pour 2028 ».

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
1 commentaire
6 commentaires
3 commentaires
A la une
1 commentaire