France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Annick Girardin reconnait un manque de « ressources humaines» et lance un appel à la solidarité nationale

Mardi 30 Juin 2020 - 18h15
Annick Girardin reconnait un manque de « ressources humaines» et lance un appel à la solidarité nationale
Annick Girardin

Ce mardi à l’Assemblée nationale, la Ministre des Outre-mer a souligné le manque de « ressources humaines» pour faire face à la crise de la Covid-19 en Guyane.

« La Guyane a besoin de renforts en personnels soignants. Plus de 100 soignants sont déjà arrivés depuis la semaine dernière mais il manque encore 200 volontaires», a déclaré ce mardi Annick Girardin dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale.? La Ministre des Outre-mer a également lancé un appel à la solidarité nationale envers la Guyane. « J’appelle tous ceux qui ont déjà fait des efforts sur le plan national et à Mayotte, à se rendre en Guyane et à venir répondre aux appels de l’hôpital et de ce territoire».


Cette intervention intervient quelques heures après que le Président de la CTG Rodolphe Alexandre et les deux sénateurs Antoine Karam et George Patient ont lancé « un ultimatum de 48 heures » pour l’envoi de moyens supplémentaires sur le territoire et plus particulièrement l’envoi d’un hopital militaire type Mulhouse. (Lire ici)

Le nombre de cas ne cesse d'évoluer considérablement chez nous. Ces dernières 24 heures, ce sont 230 nouveaux cas qui ont été confirmés positifs. (Lire ici)

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
4 commentaires

Vos commentaires

Gmm973 01.07.2020

Les memes qui reclamaient a corps et a cris qu'un hopital de campagne soit installe a St Georges. Il n'y a presque plus de cas a St Georges...

Répondre Signaler au modérateur
Garimpo 01.07.2020

A croire que cet hôpital est désert...
Combien de droit de retrait au Chc par le personnel courant ?
Combien de médecins “ de ailleurs” sont partis au début de la crise?
Et combiens de volontaires venus de ( faut ménager les susceptibilités) Arrivent sur la base du volontariat. Alors ...zut. Et je pèse mes mots.

Répondre Signaler au modérateur
Vendeta973 01.07.2020
Mayotte VS Guyane

Ils semblent que les soignants et réserves sanitaires soient plus attirer par le Bleu lagon de l'Océan Indien que l'enfer vert !!!
Vivement VAVAL, le Carnaval et ses Touloulous,
Pauvre Guyane, même les fusées ne décollent plus

Répondre Signaler au modérateur
karine91600 01.07.2020
crise sanitaire

des soignants comme moi attendent un avion pour aider nos collègues guyanais.j ai hate d arriver en guyane.je ne connais pas cette region.je ne vais pas faire du tourisme mais aider a mon petit niveau.karine APHP de paris

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
11 commentaires
1 commentaire
6 commentaires
8 commentaires
A la une
4 commentaires
5 commentaires