France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

À Cacao, la piste des Champs sera rebouchée en saison sèche

Mardi 9 Juillet 2019 - 03h05
À Cacao, la piste des Champs  sera rebouchée en saison sèche
La piste des champs à Cacao mesure environ 4 kilomètres. Elle part du bourg et mène aux exploitations agricoles. - DR

Des travaux d’urgence doivent être lancés sur la voie menant aux parcelles des agriculteurs, dès la mi-août ou septembre.

Les agriculteurs de Cacao ont reçu la confirmation hier, lors réunion entre l’établissement public foncier et d’aménagement de la Guyane (Epfag), la Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles (FDSEA) et le maire de Roura David Riché que des travaux d’urgence seront menés sur la piste des Champs dès le retour de la saison sèche, soit mi-août.

Des appels d’offres sont en cours pour remettre en état cette voie aujourd’hui impraticable sur certains tronçons. Face aux difficultés financières de la commune, le maire a adressé un courrier au préfet le 24 juin. Il demande l’autorisation de puiser de la matière première à titre exceptionnel dans la « carrière » de latérite de la commune.

« C’est une carrière dont l’accès a été condamné par l’ONF (Office national des forêts). Sinon il faudra aller en chercher à 50 kilomètres de là, et ça la commune n’a pas les moyens », souligne le maire. Le principe d’une participation des agriculteurs a aussi été actée. Deux pistes perpendiculaires à la piste des Champs seront également rénovées.

Le montant des travaux est estimé entre 100 000 et 200 000 euros. En 2012, 500 000 euros avaient déjà été investis pour refaire cette route mais à l’aune du projet de biomasse et alors que plus d’une centaine d’agriculteurs empruntent cette route quotidiennement la nécessité d’une voie carrossable s’impose. « J’ai fait la proposition de faire, comme on avait procédé pour financer la route qui relie le bourg à la RN2, une demande de fonds exceptionnel d’investissement auprès du ministère des Outre-mer. On y travaille avec l’Efpag et les agriculteurs », précise David Riché.

Angélique GROS

La piste des champs à Cacao mesure environ 4 kilomètres. Elle part du bourg et mène aux exploitations agricoles. - DR
La piste des champs à Cacao mesure environ 4 kilomètres. Elle part du bourg et mène aux exploitations agricoles. - DR

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
1 commentaire
A la une
Guyane

Camopi fête ses 50 ans

Mercredi 17 Juillet 2019