France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

XV de France: "Un coup d'arrêt important" selon Brunel

Dimanche 10 février 2019
XV de France: "Un coup d'arrêt important" selon Brunel
Le sélectionneur du XV de France Jacques Brunel réagit après la défaite 44-8 face à l'Angleterre à Twickenham lors du tournoi des Six Nations le 10 février 2019 - Adrian DENNIS (AFP)

"C'est un coup d'arrêt important": le sélectionneur du XV de France Jacques Brunel a regretté dimanche, après la lourde défaite encaissée en Angleterre dans le Tournoi des six nations (44-8), le manque de solutions des Bleus face au jeu au pied de pression du XV de la Rose.

QUESTION: Quel est votre sentiment après cette lourde défaite?

REPONSE: "Je suis très déçu, surtout de la première mi-temps. Alors qu'on s'attendait à la pression anglaise par du jeu au pied, on n'a pas su en sortir. Il y a quasiment eu les mêmes modèles d'essais sur la première mi-temps."

Q: Que cela peut-il vous apprendre en vue de la Coupe du monde et des retrouvailles entre les deux équipes?

R: "On va apprendre qu'aujourd'hui les Anglais étaient plus forts que nous. Ce qui me déçoit, c'est qu'on n'a pas su répondre à une situation qui s'est reproduite pendant toute une mi-temps. En deuxième on a su trouver des espaces et des solutions, on a été moins pris sur ce genre de situations (jeu au pied dans le dos, NDLR)."

Q: Quel est votre part de responsabilité?

R: "Bien sûr que j'en ai une, au même titre que l'équipe, on est dans le même bateau. On va regarder ce qui s'est passé. Globalement on le sait, on connaît nos manques en première période. Nous savions que ça allait se passer de cette façon, et on n'a pas su y répondre. Pourquoi y a-t-il eu autant de fébrilité sur ces ballons dans notre dos? On va regarder ça."

Q: Y-a-t-il du découragement?

R: "Non."

Q: Lors des précédentes défaites, vous parveniez à tirer des satisfactions... Est-ce cette fois un coup d'arrêt important?

R: "Le score donne un coup d'arrêt important. On va analyser ça. Il y a certes des satisfactions à en tirer: il y a eu des choses intéressantes en deuxième mi-temps, l'apport des jeunes, le fait qu'on n'a pas lâché complètement car le score pouvait être beaucoup plus lourd. Mais c'est la lourdeur de la défaite qui prédomine."

Propos recueillis en conférence de presse

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
Éducation

La grève reconduite à Michotte

G.R. - Mardi 19 Février 2019

1 commentaire