France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Tour de Suisse: Viviani double la mise face à Sagan

Mercredi 19 juin 2019
Tour de Suisse: Viviani double la mise face à Sagan
L'Italien Elia Viviani au départ de la 11e étape du Giro, le 22 mai 2019 à Carpi (Italie) - Luk BENIES (AFP/Archives)

L'Italien Elia Viviani (Deceuninck) a remporté mercredi au sprint la 5e étape du Tour de Suisse, disputée sur 177 km entre Münchenstein et Einsiedeln, devant le Slovaque Peter Sagan (Bora), toujours leader du classement général.

La victoire d'étape s'est jouée pour la deuxième journée consécutive entre les deux coureurs et c'est une nouvelle fois Elia Viviani qui a remporté le duel. L'Italien a devancé le triple champion du monde dans un final sinueux avec un dernier virage à près de 100 mètres de l'arrivée.

"Quand ça se passe comme ça, la vie est belle !" s'est réjoui le coureur de 30 ans à la fin de l'étape.

Peter Sagan garde malgré tout le maillot jaune de leader du classement général sur les épaules, qu'il avait acquis grâce à sa victoire au sprint lors de la 3e étape devant Elia Viviani.

"Je suis heureux, j'ai deux maillots", a relativisé le Slovaque, également leader du classement des sprinteurs. "Ils (Deceuninck) n'ont rien fait de la journée mais Viviani a gagné, il a fait un bon boulot dans le final", a-t-il ajouté.

Un groupe de trois coureurs a longtemps mené cette étape avant que Matej Mohoric (Bahrain Merida) ne s'échappe seul à 38 km de l'arrivée, finalement repris par le peloton à 14 km du but.

La prochaine étape sera la plus courte de cette 83e édition du Tour de Suisse, avec seulement 120,2 km à parcourir entre Einsiedeln et Flumserberg. Avec près de 2 000 mètres de dénivelé positif et une arrivée au sommet, cette étape devrait être à l'avantage des grimpeurs.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
2 commentaires
1 commentaire
2 commentaires