France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Tour de France: une manifestation retarde le départ de la 14e étape

Samedi 20 juillet 2019
Tour de France: une manifestation retarde le départ de la 14e étape
Une manifestation retarde le départ de la 14e étape du Tour de France Tarbes- Le Tourmalet, le 20 juillet 2019 - Marco Bertorello (AFP)

Le départ de la 14e étape du Tour de France, dont l'arrivée sera jugée en haut d'un géant des Pyrénées, le Tourmalet, a été retardé d'un quart d'heure samedi près de Tarbes, en raison d'une manifestation sur la voie publique dans le village d'Ossun (Hautes-Pyrénées), a constaté un journaliste de l'AFP.

Cette situation a poussé l'organisation du Tour de France à retarder dans un premier temps le départ fictif de l'étape, initialement prévu à 13h30, puis à décaler le départ réel de 6,4 kilomètres, faisant juger celui-ci à 14h00 au lieu de 13h45 locales, à la sortie d'Ossun, une fois le lieu de cette manifestation dépassé.

Dans cette commune, située quatre kilomètres après le kilomètre zéro de l'étape, plusieurs dizaines d'opposants à un projet controversé d'ouverture d'une porcherie industrielle près de ce village ont envahi la chaussée pendant plusieurs minutes, avant d'être peu à peu contrôlés par un important dispositif de gendarmerie.

"No Porcharan, No Porcharan", ont plusieurs fois entonné les manifestants, reprenant en choeur le nom de leur association, créée en décembre dernier pour protester contre ce projet prévoyant la construction d’un bâtiment de 2.600 m2 sur le site d’une ancienne porcherie qui pourrait recevoir 2.928 porcs et porcelets de manière permanente dans le but d’y être engraissés, sur un modèle breton d’élevage intensif hors-sol.

"No Porcharan et tous ceux qui représentent notre terroir disent non à la porcherie", "les préfets passent, les cochonneries restent", a-t-on pu lire sur différents panneaux et affiches sur le bord de la route où les 164 coureurs du peloton sont passés.

Ils étaient encore 165 la veille au soir, mais l'Allemand Maximilian Schachmann (Bora) a renoncé à poursuivre l'aventure après avoir lourdement chuté sur le contre-la-montre de Pau.

Conséquence de cette manifestation: le peloton n'a que 111 kilomètres à parcourir. Mais les grimpeurs peuvent se rassurer, ils auront largement le temps de briller, entre le col du Soulor, classé en première catégorie, et le mythique Tourmalet, 19 kilomètres de long à 7,4 % de pente moyenne, qui fait figure de première arrivée au sommet en haute montagne.

Le maillot jaune Julian Alaphilippe a 1 min 26 sec de marge sur le tenant du titre Geraint Thomas, il lui faudra tout donner s'il veut conserver son avance dans ce "géant" pyrénéen, emprunté 82 fois dans l'histoire de la Grande Boucle.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une