France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Tour de France: Landa chute, l'objectif "s'éloigne"

Lundi 15 juillet 2019
Tour de France: Landa chute, l'objectif "s'éloigne"
L'Espagnol Mikel Landa à l'entraînement à Bruxelles le 5 juillet 2019 - Anne-Christine POUJOULAT (AFP/Archives)

L'Espagnol Mikel Landa, victime d'une chute dans les 20 derniers kilomètres de la 10e étape du Tour de France, a vécu un "choc", a-t-il déclaré lundi: "l'objectif pour lequel nous sommes venus s'éloigne".

"A un moment, j'étais sur mon vélo, et à l'instant suivant j'étais par terre, entouré de spectateurs", a raconté le coureur de l'équipe Movistar, qui explique avoir heurté un adversaire avant de s'écrouler. "C'était un choc".

C'est le Français Warren Barguil qui l'a touché et involontairement provoqué sa chute: "On était bien en file, ça a dû ralentir un peu et je touche la roue (de Julian Alaphilippe). Landa essayait de me remonter sur la gauche, je déchausse et je le touche sans faire exprès. Je perds mes deux pédales, lui malheureusement est arrêté dans l’herbe", a raconté le coureur de l'équipe Arkéa-Samsic.

Présent avec cinq de ses équipiers dont le coleader Nairo Quintana dans le premier groupe de favoris après l'accélération de l'équipe Deceuninck en fin d'étape – un "coup de bordure" qui a scindé le peloton en plusieurs morceaux – Landa a finalement perdu 2 min 09 sec sur la ligne d'arrivée à cause de sa chute survenue à 19 kilomètres du but.

"Heureusement, je n'ai pas de blessures, j'ai pu continuer en un seul morceau. Ce n'est qu'une perte de temps, et l'objectif pour lequel nous sommes venus s'éloigne", a-t-il poursuivi.

Quintana, de son côté, a réussi à terminer l'étape dans le premier groupe, contrairement à d'autres candidats au podium comme Thibaut Pinot, Rigoberto Uran, Richie Porte et Jakob Fuglsang. "J'espère que mon corps et mes jambes répondront bien après le jour de repos", a déclaré le Colombien, huitième du classement général à 2 min 04 sec de Julian Alaphilippe.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une