France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Tour de France: départ pour la plus longue étape

Vendredi 12 juillet 2019
Tour de France: départ pour la plus longue étape
Le nouveau maillot jaune Giulio Ciccone (g) dans le peloton lors de la 7e étape du Tour de France entre Belfort et Chalon-sur-Saone le 12 juillet - Marco Bertorello (AFP)

C'est parti pour la plus longue étape ! Les coureurs du Tour de France ont quitté Belfort, vendredi sous le soleil et 23°C, au lendemain de la première arrivée au sommet, pour un parcours de 230 kilomètres qui les mènera à Chalon-sur-Saône.

A Belfort, le nouveau maillot jaune, l'Italien Giulio Ciccone, et le peloton ont eu droit à une haie d'honneur des travailleurs de GE (General Electric), l'entreprise industrielle qui a annoncé un plan social prévoyant de nombreuses suppressions d'emploi.

Au lendemain de la première arrivée au sommet à La Planche des Belles Filles, qui a mis en exergue le Gallois Geraint Thomas, vainqueur sortant, et le Français Thibaut Pinot, la journée s'annonce favorable aux sprinteurs.

Vallonnée dans sa première partie, la route devient plane sur les 80 derniers kilomètres pour rejoindre la ville natale de Nicéphore Niepce, l'inventeur de la photographie.

Le Néerlandais Dylan Groenewegen et l'Australien Caleb Ewan qui n'ont pu s'exprimer jusqu'à présent au contraire de l'Italien Elia Viviani, vainqueur mardi à Nancy, savent qu'il leur faudra se placer dans la longue ligne droite finale (1600 m dont 500 à vue), en bord de Saône.

Le début de course sillonne la Franche-Comté en passant par Chazot, le village de Francis Mourey, la référence du cyclo-cross en France, puis par Ornans, pour saluer le bicentenaire de la naissance de Gustave Courbet, l'un des maîtres de la peinture de la fin du XIXe.

"Comme souvent après des rendez-vous d'importance (La Planche des Belles Filles en l'occurrence), l'étape pourrait se résumer à un jeu de poursuite entre peloton et échappés", prévoit le directeur de course Thierry Gouvenou.

Au classement général, Ciccone précède de seulement 6 secondes le Français Julian Alaphilippe.

L'arrivée à Chalon-sur-Saône est prévue vers 17h03 (moyenne calculée à 42 km/h).

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une