France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Top 14: l'effectif amoindri du Stade Toulousain inquiète Mola

Mardi 13 août 2019
Top 14: l'effectif amoindri du Stade Toulousain inquiète Mola
L'entraîneur manager du Stade Toulousain Ugo Mola en conférence de presse à Toulouse le 13 août 2019 - PASCAL PAVANI (AFP)

L'entraîneur-manager du Stade Toulousain Ugo Mola, champion de France, en titre, a fait part mardi de sa "grosse inquiétude" avant la reprise du Top 14 en raison d'un effectif amoindri par le nombre important des joueurs qui disputeront le Mondial au Japon (20 septembre-2 novembre)

"On n'a pas tendance à être trop +pétochards+ (...). On a le droit d'avoir une grosse inquiétude", a affirmé Mola, au cours d'une conférence de presse, déplorant l'absence probable de "treize internationaux" ainsi que deux blessés internationaux (Julien Marchand et Dorian Aldégheri).

Début septembre, les listes des joueurs retenus pour le Mondial doivent être communiquées. Et Toulouse décidera ensuite s'il doit ou non, encore se renforcer.

"Ça aura un impact sur nos décisions car ce n'est pas la même chose si la ligne de trois quart-quarts part", a fait valoir le technicien

A ce jour, Toulouse a recruté deux jokers: le centre sud-africain Werner Kok et le deuxième ligne international australien Richie Arnold, déjà présent la saison dernière. Ce dernier entre dans le cadre d'un partenariat signé avec le club Japonais Yamaha Jubilo.

Le Stade Toulousain attend la lettre de sortie de la Fédération australienne pour valider le troisième joker, le talonneur australien Jaco Visagie, a indiqué le président Didier Lacroix.

Comme la saison dernière, la capacité à chercher "des jeunes polyvalents" du centre de formation sera au centre du projet du champion de France.

"Je suis bluffé par ce que la machine Stade Toulousain est capable de générer (...). Je pourrais être alarmiste. Mais la qualité des gamins dont on dispose est remarquable", a assuré Mola.

Cependant, pour Mola, il y a de nombreux motifs d’inquiétude: outre les absences, une préparation écourtée, un calendrier pas facile avec pour débuter des matches à Bordeaux-Bègles, à Lyon, face au Racing et à la Rochelle

"Il faut entendre nos adversaires: "+Il est bon de prendre le Stade toulousain maintenant+", s'agace Mola, comparant avec les saisons passées: "On regarde ce qui se fait ailleurs. En plus de ne pas se qualifier, Castres, le Stade Français... se sont retrouvés en mauvaise posture. On sait très bien que le début du championnat est capital".

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
Une

Le patrimoine, des racines bien vivantes

Michel LE TALLEC - Dimanche 22 Septembre 2019