France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Top 14: Bordeaux à l'usure se paie Clermont et le bonus

Dimanche 13 octobre 2019
Top 14: Bordeaux à l'usure se paie Clermont et le bonus
Bordeaux-Bègles vainqueur de l'ASM Clermont avec un essai spectaculaire de Yann Lesgourgues à Chaban-Delmas, le 13 octobre 2019 - NICOLAS TUCAT (AFP)

Bordeaux-Bègles, opposé à une équipe de Clermont remaniée, n'a pas raté l'occasion de bonifier une victoire précieuse (42-15) qui lui permet de reprendre seul la place de dauphin du Top 14, dimanche soir en clôture de la 7e journée de Top 14.

Objectif atteint mais copie à revoir pour l'UBB. Longtemps imprécis, avec des maladresses et des mauvaises connexions inhabituelles par rapport à leurs dernières sorties domestiques, les Girondins ont eu la peau de l'ASM à l'usure en faisant voler en éclat le verrou défensif visiteur, à bout de souffle après l'heure de jeu.

Après deux déplacements à Montpellier et à Lyon qui leur ont rapporté trois points, ce troisième succès à cinq points de la saison les rapproche à quatre longueurs de l'invaincu Lyon.

En vue de la réception de ce même leader le week-end prochain, l'ASM avait décidé de faire tourner et des vainqueurs de Montpellier (20-13), seuls Moala et Ezeala ont été reconduits par Franck Azéma.

Le manager auvergnat n'avait en revanche pas prévu de perdre quatre joueurs sur blessure en première période, ce qui n'a pas désorganisé outre-mesure les siens qui ont répondu du tac au tac à leurs hôtes avec un essai en première main né d'une mêlée, avec percée d'Ezeala et conclusion de Tuicuvu (23).

Côté bordelais, on a guère vu la fluidité du début de saison. Les hommes de Christophe Urios ont joué un long moment à l'envers, se rassurant au score seulement sur une pénaltouche convertie en essai par Paiva (16), un autre du puissant Tamanivalu juste avant la sirène face à des Clermontois alors à 14, et la botte de Botica.

Après la pause, le scénario a peu varié. Cordero, après un franchissement de Tamanivalu, a creusé l'écart en l'écart (28-10) mais Lanen lui a répondu sur pénaltouche cinq minutes plus tard (56).

Dans sa quête du bonus, l'UBB a alors accéléré, en multipliant les séquences énergivores et au sortir de la plus éreintante d'entre toutes (4 minutes 39 secondes), elle a fait le break par Lesgourgues, crampé au début de l'action (35-15).

Avec un banc au diapason niveau physique, elle a propulsé Dubié arrivé idéalement à hauteur derrière pour une délivrance de Chaban à six minutes du terme.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une