France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Ski alpin: suspense pour les globes de vitesse lors des finales

Mercredi 13 mars 2019
Ski alpin: suspense pour les globes de vitesse lors des finales
Le Suisse Beat Feuz dans l'aire d'arrivée après le super-G de Kvitfjell en Norvège, le 3 mars 2019 - Terje Bendiksby (NTB Scanpix/AFP/Archives)

Le suspense reste entier pour les globes de vitesse décernés à partir de mercredi lors des finales de la Coupe du monde de ski alpin à Soldeu (Andorre), alors que Marcel Hirscher et Mikaela Shiffrin ont déjà assuré les deux gros globes.

Ultra dominateurs depuis plusieurs saisons déjà, l'Américaine Mikaela Shiffrin et l'Autrichien Marcel Hirscher ont confirmé cette saison leur statut de reine et roi intouchables du ski alpin, remportant respectivement leur 3e et 8e globe de cristal consécutif, Hirscher améliorant au passage son propre record.

L'Autrichien en a profité pour décrocher au passage ses 6e globes de slalom et de géant, éteignant le suspense avant les courses techniques du week-end. Shiffrin a aussi remporté son 6e globe du slalom et il lui suffit d'une 15e place dimanche pour empocher pour la première fois celui de géant.

L'Américaine originaire de Vail (Colorado) fête mercredi ses 24 ans et peut s'offrir dès jeudi un beau cadeau lors du super-G féminin, où le classement de la discipline reste serré. Avec trois victoires en autant de courses (elle a zappé deux départs), Shiffrin mène la danse avec 300 points (la victoire vaut 100 pts) mais trois autres skieuses sont en embuscade: la double tenante du titre du Liechtenstein Tina Weirather (268 pts), l'Autrichienne Nicole Schmidhofer (253) et la Norvégienne Ragnhild Mowinckel (247).

A 29 ans, Schimdhofer peut d'ailleurs s'offrir le premier globe de sa carrière dès mercredi lors de la descente: une 15e place lui suffirait pour devancer sa compatriote Ramona Siebenhofer (27 ans).

Chez les hommes, le Suisse Beat Feuz tient la corde pour conserver son trophée en descente et n'a besoin que d'une 12e place mercredi pour s'éviter un retour de l'Italien Dominik Paris, jamais vainqueur d'un globe mais très en forme (il reste sur deux victoires en Coupe du monde et a réalisé le meilleur temps du second entraînement de descente mardi).

Paris (29 ans) peut aussi rêver du globe de super-G jeudi, mais avec 330 points il reste sous la menace de cinq concurrents: l'Autrichien Vincent Kriechmayr (286), les Norvégiens Aleksander Aamodt Kilde (267) et Kjetil Jansrud (266), l'Autrichien Matthias Mayer (255) et le Suisse Mauro Caviezel (244).

Les Français auront remporté un globe cette année grâce au 3e trophée d'Alexis Pinturault en Combiné, discipline qui n'a été disputée que deux fois en Coupe du monde.

Programme des finales de la Coupe du monde de Soldeu (Andorre):

Mercredi 13 mars: descente messieurs à partir de 10h30, descente dames à partir de 12h00

Jeudi 14 mars: super-G dames à partir de 10h30, super-G messieurs à partir de 12h00

Vendredi 15 mars: Team event à 12h00

Samedi 16 mars: géant messieurs (1re manche à 09h30, 2e manche à 12h15), slalom dames (1re manche à 10h30, 2e manche à 13h15)

Dimanche 17 mars: géant dames (1re manche à 09h30, 2e manche à 12h15), slalom messieurs (1re manche à 10h30, 2e manche à 13h15)

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
1 commentaire
Une

Vu à Soula... Une nouvelle station-service

Michel Le Tallec - Mardi 19 Mars 2019

1 commentaire