France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Ski alpin: Mikaela Shiffrin engrange les globes

Jeudi 14 mars 2019
Ski alpin: Mikaela Shiffrin engrange les globes
L'Américaine Mikaela Shiffrin pose avec le globe de crystal du super-G après sa 4e place au super-G de Soldeu en Andorre, le 14 mars 2019 - JAVIER SORIANO (AFP)

L'Américaine Mikaela Shiffrin continue sa collection de globes de cristal en décrochant jeudi celui du super-G, le premier de sa carrière en vitesse, lors des finales de la Coupe du monde de ski à Soldeu (Andorre).

Après s'être déjà assurée du gros globe et du classement du slalom plus tôt dans la saison, Shiffrin poursuit sa moisson et pourrait la compléter avec le globe du géant dimanche, pour lequel il lui suffira de terminer parmi les 15 premières.

Et dire qu'elle n'avait jamais gagné de super-G avant cette saison... L'ogresse du ski féminin s'y est mise cet hiver: elle a remporté trois des quatre super-G de Coupe du monde sur lesquels elle s'est alignée, en plus d'une 4e place décrochée jeudi, lui permettant d'avoir gagné sur toutes les disciplines du ski alpin. Elle a également remporté au passage le titre de championne du monde de la spécialité en février à Are (Suède).

De quoi s'offrir un beau cadeau un jour après avoir fêté ses 24 ans: un 10e globe en carrière déjà, après 3 gros globes et 6 de slalom.

"J'ai pris beaucoup de plaisir à courir le super-G cette année. Je pense que ma première victoire à Lake Louise (en décembre) a changé la saison, a indiqué Shiffrin en conférence de presse. Je n'attendais rien de cette course, j'avais donc skié de façon libre, comme je le voulais, j'avais tellement apprécié. Je me suis dit, +si je peux skier toutes les courses comme ça, même en géant et slalom, avec la même mentalité, alors je vais prendre du plaisir+. Grâce à cet état d'esprit, les courses ont été fun cette année".

- Plus de 2.000 points -

Shiffrin a également dépassé les 2.000 points au classement général jeudi, (2.004 points) devenant seulement la 3e skieuse à réaliser cet exploit après l'Autrichien Hermann Maier en 2000 et la Slovène Tina Maze en 2013.

Jeudi, Shiffrin devait se méfier de la Liechstensteinoise Tina Weirather, double tenante du titre, et de l'Autrichienne Nicole Schmidhofer, auréolée du globe de descente mercredi, qui pouvaient encore la rattraper au classement. Mais Weirather est tombée et l'Américaine a skié aussi vite que Schmidhofer pour s'adjuger le classement (350 points contre 303).

Seul bémol, elle a manqué de peu son 82e podium en carrière (58 victoires): l'Allemande Viktoria Rebensburg a remporté sa première course de la saison devant l'Autrichienne Tamara Tippler (à 15/100) et l'Italienne Federica Brignone (à 34/100), Shiffrin et Schimdhofer échouant à 44/100.

Rebensburg se console un peu d'une saison qui l'aura vue multiplier les 2e places (5 en Coupe du monde dont mercredi sur la descente et une aux Mondiaux d'Are en géant) et abandonner son globe de géant.

Seule Française engagée, Romane Miradoli termine 11e. Aucune Bleue n'est montée sur un podium de super-G cette saison en Coupe du monde, une performance qui n'a pas été réalisée depuis la 3e place de Marion Rolland en mars 2012 à Schladming (Autriche).

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
Vie Locale

Le marathon de l'Espace en images

Aurélie PONSOT - Lundi 18 Mars 2019

7 commentaires
2 commentaires
2 commentaires