France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Rugby: le Néo-Zélandais Dave Rennie nommé sélectionneur de l'Australie

Mercredi 20 novembre 2019
Rugby: le Néo-Zélandais Dave Rennie nommé sélectionneur de l'Australie
L'entraîneur néo-zélandais des Warriors de Glasgow Dave Rennieavant un match de Coupe d'Europe de rugby à Montpellier, le 16 décembre 2017 - PASCAL GUYOT (AFP/Archives)

Le Néo-Zélandais Dave Rennie a été nommé sélectionneur des Wallabies à partir de juillet 2020, a annoncé mardi la Fédération australienne dans un communiqué.

Rennie, qui a signé un contrat de trois ans et demi, ne remplacera Michael Cheika que l'été prochain, au sortir de ses engagements avec le club des Glasgow Warriors. Dans l'attente, le directeur du rugby australien Scott Johnson assurera l’intérim.

Cheika a quitté ses fonctions au terme d'un Mondial-2019 décevant, achevé en quarts de finale face à l'Angleterre (40-16), futur finaliste.

"C'est un énorme coup. Dave Rennie était le candidat idéal pour ce poste", a assuré Raelene Castle, la patronne de la Fédération australienne.

"La philosophie de Dave se concentre autant que le rugby que sur la culture d'équipe, des piliers essentiels pour construire un succès durable", a-t-elle ajouté.

Le technicien de 55 ans a guidé la franchise des Chiefs à deux succès en Super 15 (2012 et 2013) avant de rejoindre les Warriors, qu'il a mené en finale du Pro14 (ligue celtique).

Rennie avait également été approché par la fédération néo-zélandaise en quête d'un successeur à Steve Hansen qui a lui aussi quitté ses fonctions à l'issue de la Coupe du monde.

"Je suis fier d'être Kiwi, mais je parle avec l'Australie depuis des mois et l'intérêt des All Blacks est arrivé tard", a déclaré Rennie au site rugby.com.au.

"A ce moment-là, nous avions fait déjà effectué beaucoup de travail, nous étions très excités à l'idée d'aller en Australie. Cela s'est avéré une décision facile à prendre", a-t-il ajouté.

L'engagement de Rennie avec l'Australie est une option de moins pour la fédération néo-zélandaise après l'annonce lundi de son compatriote Jamie Joseph de son maintien comme sélectionneur de l'équipe de rugby du Japon jusqu'au prochain Mondial en 2023.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
1 commentaire
3 commentaires
1 commentaire