France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

NBA: Boston s'offre un grand huit, les Clippers se payent le champion

Mardi 12 novembre 2019
NBA: Boston s'offre un grand huit, les Clippers se payent le champion
Kawhi Leonard des Los Angeles Clippers lors du match de NBA face aux Toronto Raptors, à Los Angeles, le 11 novembre 2019 - Harry How (GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP)

Kawhi Leonard discret mais vainqueur de son ancienne équipe, Toronto champion en titre, avec les Clippers, Boston plus fort que le seul Luka Doncic à Dallas, Rudy Gobert et Utah qui enfoncent Golden State: tour d'horizon de la nuit américaine en NBA.

. Les retrouvailles

Kawhi Leonard, qui tente de marquer l'histoire de Clippers jamais sacrés, retrouvait les Toronto Raptors dont il a écrit la plus belle page la saison passée, avec au bout le premier titre remporté par la franchise canadienne. Et s'il n'a pas été étincelant offensivement (12 pts à 2 sur 11, 9 pertes de balle), ses 11 rebonds et 9 passes dont deux ô combien décisives dans les derniers instants, ont témoigné de sa volonté de ne rien lâcher.

Il fallait bien cela et un Lou Williams à 21 points en sortie de banc, face à une équipe qui s'était imposée 48 heures plus tôt dans ce même Staples Center face à l'autre hôte des lieux, les Lakers, et finalement battue (98-88) après avoir craqué dans le 4e quart-temps (25-10).

Voilà les Clippers à sept victoires (3 défaites) dans la partie haute du classement à l'Ouest. Seule ombre au tableau, la sortie sur blessure de Landry Shamet, mal retombé sur une cheville. Toronto présente pour sa part le même bilan.

. La série

Et de 8 victoires d'affilée pour Boston! Les Celtics, grâce notamment à deux paniers à trois points en fin de match de Kemba Walker (29 pts, 8 sur 14 à longue distance) son nouveau spécialiste maison, ont eu raison de Dallas (116-106) et de l'étoile slovène Luka Doncic, encore auteur d'un match impressionnant à 34 points, 9 passes et 6 rebonds.

Malgré l'annonce juste avant le match de l'absence de Gordon Hayward (fracture de la main) pour au moins six semaines et un Jayson Tatum passé à côté de son match (3 pts à 1/18 aux tirs), Boston a montré de l'épaisseur et un mental d'acier, au contraire de Mavs certainement pénalisés par le match décevant de Kristaps Porzingis (4 pts).

Doncic a eu beau imiter Michael Jordan, en célébrant de la même façon un de ses paniers - il a écarté les bras et hoché la tête comme pour signifier l'impuissance de ses adversaires -, cela n'a pas suffi à empêcher Boston de prendre un peu d'avance en tête de la conférence Est sur Milwaukee et Toronto.

. La perf

C'est une habitude, quand Houston joue, quel que soit le résultat, James Harden score beaucoup. Mais cette fois, "The Beard" (la barbe) a adjoint l'adresse à son efficacité, puisque ses 39 points résultent d'un 13 sur 25 aux tirs, auxquels il faut ajouter 9 passes. De quoi conforter sa position de meilleur marqueur incontesté de la Ligue (37,3 pts de moyenne cette saison).

Harden a donc moins gâché que lors de ses premiers matches et les Rockets se sont imposés (122-116) face à New Orleans, grâce également aux 26 points de Russell Westbrook et aux 11 points et 20 rebonds de Clint Capela.

. L'autre Frenchie

Si à San Antonio, un vibrant hommage a été rendu à Tony Parker, dont le maillot numéro 9 a été retiré, un autre Français s'est distingué sur les parquets, puisque Rudy Gobert a réalisé son meilleur match de la saison avec Utah, vainqueur à Golden State (122-108).

Le pivot a inscrit 25 points (à 11 sur 12 aux tirs), pris 14 rebonds et infligé 2 contres. Sa montée en puissance est manifeste, tout le contraire de Warriors qui ont concédé leur 9e défaite de la saison (derniers à l'Ouest), alors que leur star blessée, Stephen Curry, a déclaré espérer revenir sur les parquet autour du printemps. Soit quelques semaines avant des play-offs qui risquent de devenir inaccessibles bien avant cela.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une