France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Mondiaux de natation 2019: Cate Campbell supersonique sur le 100 m des sélections australiennes

Jeudi 13 juin 2019
Mondiaux de natation 2019: Cate Campbell supersonique sur le 100 m des sélections australiennes
L'Australienne Cate Cambell a survolé le 100 m libre avec un temps sous la barre des 53 secondes, aux sélections australiennes, à Brisbane, le 13 juin 2019 - Patrick HAMILTON (AFP)

Cate Campbell a lancé un avertissement à ses futures rivales aux Mondiaux à Gwangju (Corée du Sud) en juillet en survolant le 100 m libre avec un temps sous la barre des 53 secondes, jeudi aux sélections australiennes de natation.

L'ancienne détentrice du record du monde, auteure de la meilleure performance de l'année, a nagé en 52 sec 12/100, une marque proche du record du monde (51.71) de la Suédoise Sarah Sjostrom.

Le chrono de Cate Campbell réussi à Brisabne est plus rapide que les 52 sec 27/100 de l'Américaine Simone Manuel, championne du monde en 2017.

"Je suis vraiment ravie de la course que j'ai menée ce soir", a déclaré l'Australienne de 27 ans, qui avait échoué en finale des JO de Rio alors qu'elle était grandissime favorite.

Emma McKeon a pris la deuxième place en 52 sec 41/100 et continue son exceptionnel parcours dans les sélections australiennes.

Elle s'est déjà imposée sur le 100 papillon puis a dominé la nouvelle petite merveille de la natation aussie, Ariarne Titmus, sur 200 m libre.

La profondeur du réservoir australien sur 100 m a de nouveau été confirmée avec quatre nageuses dans les minima pour seulement deux places.

Bronte Campbell, soeur de Cate, championne du monde en 2015, a terminé 3e alors qu'elle effectuait son retour dans les bassins après une opération d'une épaule, la jeune Shayna Jack s'offrant la 4e place. Le quatuor australien se présentera en Corée avec l'étiquette d'immense favori sur 4x100 m libre.

Chez les messieurs, Matt Wilson a nagé sous les temps du record du monde pendant 150 m avant de de s'effondrer dans les 50 derniers du 200 m brasse.

Mais, Wilson, qui a établi un nouveau record du Commonwealth cette année, a prouvé qu'il serait parmi les postulants au titre mondial en 2 min 07 sec 79/100. Zac Stubblety-Cook, qui a fini 2e, est également qualifié.

L'ancien double champion du monde Mitch Larkin a confirmé sa forme du moment: après son record du Commonwealth sur 200 m 4 nages, il s'est imposé dans son épreuve de prédilection, le 200 m dos, en 1 min 55 sec 03/100.

Larkin s'alignera également sur 100 m dos en Corée du Sud après avoir signé la 2e MPM de l'année lundi.

Enfin, Jack McLoughlin a gagné le 1500 m (14:52.83) pour compléter un triplé après le 400 m et le 800 m à ces "trials".

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
3 commentaires