France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Mondial U20 de rugby: Joseph sur le banc face à l'Argentine

Mardi 11 juin 2019
Mondial U20 de rugby: Joseph sur le banc face à l'Argentine
Le Français Jordan Joseph avec le ballon lors du match face au pays de Galles à Rosario en Argentine le 8 juin 2019 au Mondial des moins de 20 ans - Juan Jose Gasparini (AFP)

Le troisième ligne du Racing 92 Jordan Joseph, élément-clé de l'équipe de France des moins de 20 ans, débutera sur le banc le troisième match des Bleuets au championnat du monde, mercredi contre l'Argentine (18h00 françaises) à Rosario, dernière étape pour rallier les demi-finales.

Jusqu'ici, tout va bien. Forts de deux victoires bonifiées face aux Fidji (36-20) et au pays de Galles (32-13), les Français, tenants du titre, abordent en position de force (10 points) leur dernier match de groupe face à l'Argentine (6), avec le dernier carré en ligne de mire.

Joseph, le joueur qui a porté le plus de ballons (30) depuis le début de la compétition, derrière l'Argentin Juan Bautista Pedemonte (36), sera donc utilisé comme impact player comme le trois-quarts Donovan Taofifenua, titulaire sur les deux premiers matches.

Le manager Sébastien Piqueronies a opéré quatre changements: outre les Toulousains Thibault Hamonou et Matthis Lebel, qui remplacent Joseph et Taofifenua, le flanker d'Oyonnax Sacha Zegueur et le Parisien Julien Delbouis gagnent une place dans le XV de départ.

Les Bleuets ont l'avantage sur les Argentins dans l'historique de leurs confrontations (5 victoires sur 7) mais les Pumitas ont une défense hermétique - seulement 4 essais encaissés - et ont gagné toutes leurs introductions en mêlée (14/14).

Une sortie de route à ce stade serait une grosse déception: les Bleuets, qui n'ont plus perdu en poules depuis 2016, semblent avoir oublié leur titre de 2018 et sont montés en puissance entre leur démarrage poussif face aux Fidji et la démonstration face aux Gallois.

Le XV de départ: De Nardi (Mont-de-Marsan/Pro D2) - Pinto (Pau), Vincent (cap., Montpellier), Delbouis (Stade Français), Lebel (Toulouse) - (o) Carbonel (Toulon), (m) Delord (Lyon) - Zegueur (Oyonnax/Pro D2), Hamonou (Toulouse), Hocquet (Agen) - Geraci (Grenoble), Maravat (Agen) - Mallez (ABCD XV), Barka (Pau), Gros (Toulon)

Remplaçants: Lachaud (Toulon), Beria (Clermont), Burin (Agen), Eglaine (Grenoble), Vanverberghe (Toulon), Hirigoyen (Biarritz/D2), Jor. Joseph (Racing 92), Coly (Mont-de-Marsan/Pro D2), Smaïli (Toulon), Zeghdar (Toulon), Dumortier (Lyon), D. Taofifenua (Clermont)

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
Une

"Un Guyanais n’a pas de couleur"

Propos recueillis par Pierre Rossovich/Photos : Gildas RAFFENEL - Lundi 24 Juin 2019

Vous venez de sortir votre deuxième album « Bushinengue » après « Soholang...