France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Mondial de basket: sans les Etats-Unis, un dernier carré d'outsiders

Mercredi 11 septembre 2019
Mondial de basket: sans les Etats-Unis, un dernier carré d'outsiders
L'entraîneur américain Gregg Popovich lors du quart de finale du Mondial de basket contre la France à Dongguan le 11 septembre 2019. - Ye Aung Thu (AFP)

Coup de tonnerre à Dongguan! Les Etats-Unis, doubles champions du monde et triples champions olympiques en titre, ont été éliminés par la France 89-79, mercredi, en quarts de finale du Mondial-2019, dont le dernier carré est trusté par des outsiders.

Les Français, médaillés de bronze de la dernière Coupe du monde, en 2014, affronteront en demi-finale vendredi (14h00 françaises, 12h00 GMT) l'Argentine, qui a elle aussi créé la surprise mardi en battant (97-87) la Serbie, vice-championne du monde et vice-championne olympique en titre.

L'autre demi-finale opposera vendredi (10h00, 08h00 GMT) l'Australie, victorieuse du dernier quart contre la République tchèque (82-10), à l'Espagne, seule équipe du dernier carré à avoir été championne du monde en 2006.

Cette année-là, les Etats-Unis avaient chuté en demi-finale contre la Grèce (101-95). Depuis, ils avaient raflé tous les titres aux Championnats du monde et aux JO.

Mais cette année, ils devaient composer sans leurs superstars NBA (LeBron James, Steph Curry ou Kawhi Leonard absents) et avaient d'ailleurs subi leur première défaite depuis treize ans fin août en match de préparation, devant l'Australie (98-94).

Au premier tour, ils avaient également été bousculés au premier tour par la Turquie (93-92), battus d'un point à cause d'une série de lancers ratés dans les dernières secondes.

Malgré 29 points et 6 rebonds de Donovan Mitchell, l'arrière d'Utah Jazz, les Américains du mythique coach Gregg Popovich n'ont pas réussi à tenir le rythme imposé par la France, où figuraient quatre joueurs évoluant la saison dernière en NBA.

Ce sont d'ailleurs les "Frenchies" qui ont porté les Bleus, le pivot du Jazz Rudy Gobert (21 points, 16 rebonds) et l'arrière du Magic Evan Fournier (22 points, 4 passes décisives) en tête.

L'équipe de France peut désormais rêver d'un premier titre planétaire, elle qui n'a jamais disputé de finale mondiale et a disputé une seule finale olympique, perdue en 2000 contre les Etats-Unis. Mais ses vieux briscards se méfient de la demi-finale contre l'Argentine, orpheline de Manu Ginobili mais redoutable offensivement comme elle l'a montré en quarts.

Les Bleus gardent en travers de la gorge la défaite en demie du Mondial-2014 après avoir réussi l'exploit d'éliminer l'Espagne à domicile en quart.

L'autre demi-finale s'annonce ouverte entre les Espagnols de Ricky Rubio, des frères Hernangomez et de l'expérimenté Rudy Fernandez et les Australiens, qui atteignent pour la première fois le dernier carré mondial. Les Boomers, portés par leur intenable meneur Patty Mills, courent toujours après une première médaille planétaire, eux qui ont échoué à quatre reprises au pied du podium olympique (4es en 1988, 1996, 2000 et 2016).

L'Espagne et la France ont quoi qu'il arrive déjà atteint un premier objectif: deux seules nations européennes qualifiées pour le dernier carré, elles ont à ce titre validé leur billet pour les Jeux olympiques 2020 de Tokyo.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
3 commentaires